Share |

MUFTI DE JÉRUSALEM: "IL N'Y A JAMAIS EU DE TEMPLE JUIF SUR LE MONT DU TEMPLE"

 MUFTI DE JÉRUSALEM: "IL N'Y A JAMAIS EU DE TEMPLE JUIF SUR LE MONT DU TEMPLE"

 

Le Grand Mufti de Jérusalem, la figure musulmane en charge de la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, a déclaré dimanche qu'il n'y avait jamais eu de temple juif au sommet du Mont du Temple, et que le site est le foyer de la mosquée "depuis la création du monde".

Dans une interview en arabe accordée à la chaîne israélienne Arutz 2, Sheikh Muhammad Ahmad Hussein a déclaré que le site, considéré comme le troisième lieu saint de l'Islam et premier lieu saint du Judaïsme, était une mosquée "il y a 3.000 ans, et il y a 30.000 ans (...) et depuis la création de le monde".

"C'est la mosquée Al-Aqsa que les anges ont construit", a déclaré le mufti de cet édifice datant du 8ème siècle après JC, commandé par le calife Abd al-Malik ibn Marwan.

Hussein a été nommé au poste de Mufti en 2006 par le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas. Il a, par le passé, approuvé les attentats suicide contre des Israéliens.

Il a également nié avec véhémence l'existence de pèlerinages juifs au sommet du Mont du Temple, malgré les nombreuses preuves archéologiques et textuelles, y compris musulmanes, les certifiant.

Au 10è siècle après JC, l'historien musulman Muhammad ibn al Shams Aḥmad-Din al-Muqaddasi a écrit dans sa description de la Syrie et de la Palestine que "Jérusalem était l'oratoire de David (...) voici les merveilles de Salomon et ses villes", et que les fondations de la Mosquée Al-Aqsa étaient "portées par David".

Un guide de l'Haram al-Sharif (nom du Mont du Temple en arabe) publié par le Waqf musulman en 1924, mentionne également la présence de deux temples juifs à son sommet, dans l'antiquité.

Un des prédécesseurs de Hussein, le Mufti Hajj Amin al-Husseini, a fait les titres des journaux la semaine dernière après que le Premier ministre Benyamin Netanyahou a affirmé que c'était le chef musulman palestinien qui avait soufflé l'idée à Hitler d'exterminer les Juifs en Europe.

Le Mont du Temple (esplanade des Mosquée pour les musulmans) a été récemment le théâtre de violents affrontements entre les forces de sécurité israéliennes et les émeutiers palestiniens, ces-derniers accusant Israël de vouloir changer le "statut quo" qui prédomine sur le site, ce que n'a cessé de nier le gouvernement.

Alors que les visiteurs juifs sont autorisés à entrer dans le site, la prière y est interdite en vertu des dispositions instituées par Israël, lorsqu'il a pris la partie Est de la ville à la Jordanie lors de la guerre de 1967.

Israël et la Jordanie ont convenu samedi de placer des caméras de vidéosurveillance sur le Mont du Temple dans le but de calmer les tensions et de surveiller d'éventuelles violations du statu quo, bien que l'initiative a été rejetée par les dirigeants palestiniens.

PAR I24NEWS

  

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur « Enregistrer les paramètres » pour activer vos changements.

2 samuel 24

1 chroniques 21

Sur le mont Moria ??

Tant que des ignares croiront à de tels absurdités, il n'y aura de paix. Le jour où ils commenceront à réflichir avec leur propre cerveau.. Peut-être alors...
La prière à faire est sans doute que l'Eternel leur distribue quelques neurones.

Contenu Correspondant