Share |

Nous vivons une 3ème guerre mondiale ...Fragmentée - Par Sandrine Kukurudz

 

 

Nous vivons une 3ème guerre mondiale ...Fragmentée

 

 

Par 
Organisatrice d'événements

 

 

En me rendant à une réunion aux Nations Unies, la semaine dernière, menée par le directeur au Haut commissariat aux réfugiés, j’ai pris conscience que le monde entier était en conflit, aux travers de ces chiffres de populations en désarrois, sur chaque continent.

Le monde vit sa 3ème guerre mondiale mais dans une modernité effrayante : les conflits sont régionaux avec souvent des intérêts mondiaux …Et le monde entier en est spectateur.

Que ce soit par le biais d’armées gouvernementales ou par l’emprise terroriste de bandes fanatiques, le résultat est que, partout dans le monde, au nom de la religion ou de revendications territoriales, on tue à tour de bras.

 

Guerre fragmentée ou non…Le bilan est en million de pertes

Que ce soit les offensives russes en Ukraine au nom du pouvoir de Moscou et du contrôle des terres ukrainiennes, l’Afrique noire qui ne cesse de s’ébranler à coups de renversements et de massacres ethniques, la montée des fanatismes en Syrie ou en Irak…On ne compte plus les cadavres innocents que les dernières démocraties ne savent plus vraiment sauver.

 

Il est trop tard

La France au Mali, la coalition en Irak, le déploiement constant des casques bleus en zones de conflits…Rien n’y change rien. Quelques victoires militaires ne peuvent enrayer le conflit mondial qui ronge le monde, avec ses zones d’influences, ses chantages économiques, ses alliances et mésalliances d’intérêts. Qui défend qui et au nom de quoi ! Les amis d’aujourd’hui seront les ennemis de demain. Il dépend des enjeux financiers en lice.

 

Pendant ce temps, les hommes meurent,

On décapite chaque jour, on massacre femmes et enfants, on utilise les armes lourdes, les armes chimiques…La guerre prend des formes aussi variés qu’une guerilla ou un affrontement de troupes militaires. Les résistants de la première heure se révèlent souvent être les pires bourreaux, à en faire regretter les pouvoirs totalitaires déchus.

 

A ces conflits armés s’ajoutent les grondements du monde

Face à ces conflits d’une violence inouïe, les citoyens des pays occidentaux détournent le regard. Qui se soucie des maliens quand le France intervient ? Combien de poignées de manifestants pour demander l’arrêt des massacres chrétiens en Irak ?

L’Europe se débat avec ses conflits sociaux, son mécontentement égocentrique et c’est humain.

 

Pourtant la 3ème guerre mondiale est aux portes de l’Europe

La menace terroriste d’exporter les conflits du moyen orient enfle. On s’en prend aux occidentaux à l’étranger avant de former les futurs kamikazes qui plongeront les démocraties dans un chaos terroriste. La menace n’est pas nouvelle, Le monde a fermé les yeux pour déboulonner d’anciens amis dirigeants, devenus gênants. Aujourd’ hui pour éradiquer ces armées illégitimes, il va falloir mener une guerre bien plus offensive que celle qui se joue actuellement. C’est ce pas que ni le Président Obama, ni le Président Hollande ne sont prêts à franchir…Mais jusqu‘à quand ?

 

Déplacement du conflit

Indochine, Algérie, Vietnam…On a, au siècle dernier encore, envoyé les troupes sur les terres étrangères, battre l’ennemi chez lui.

Aujourd’hui c est l’ennemi qui franchit les frontières. Quand nos troupes iront se battre en terre inamicale, soyons sur que les démocraties en subiront les répercussions sur leurs territoires. Telle es t la guerre moderne. Telle est cette guerre du 21ème siècle, menée par des idéologistes jusqu’au boutiste, pour qui la mort n’est pas une fatalité, mais un acte héroïque.

Cet étalement territoriale de cette 3ème guerre mondial démontrera alors que le conflit a bien déjà commencé.

Contenu Correspondant