Share |

Pourquoi souffrir ? Une perspective religieuse

 

Pourquoi souffrir ? Une perspective religieuse

 

 

 

 

 

 

 

 

Il était une fois un homme rempli de soucis et de problèmes, ne voyant plus d’issue dans sa vie, il décide d’aller voir un célèbre Rabbi pour lui demander une brakha, des conseils et du soutien. Il arrive dans la salle d’attente, bondée comme toujours chez ce genre de tsadikim, s’assoit, réfléchit à ce qu’il va dire et comment il formulera sa demande, pense, cogite, gamberge, et finit par… s’endormir.

Et là, il fait un rêve :

« Sa dernière heure est arrivée, son âme monte au ciel, et un jugement commence. Il flotte dans l’espace de l’infini et voit alors arriver des chars blancs remplis d’anges blancs, jolis et gracieux, et les chars se dirigent vers une énorme balance. Les anges blancs se placent d’un côté de la balance et soudain de nouveaux chars arrivent, ceux-là tout noirs et remplis d’anges noirs et hideux. Ceux-là aussi descendent des chars et s’installent, mais de l’autre côté de la balance, faisant contrepoids aux blancs.

Et ainsi de suite incessamment, des anges noirs et des anges blancs défilent et s’installent sur l’un au l’autre des côtés de la balance.

L’homme se demande qui va être jugé et il observe tout cela avec une grande anxiété.

L’heure du grand jugement !

Mais de qui ?

Les arrivées d’anges continuent et soudain s’arrêtent, la balance penche alors dangereusement du côté des noirs, l’homme sent d’un coup tous les regards converger vers lui et demande : « Qui est jugé ? »

Personne ne répond mais il comprend tout seul.

C’est lui, c’est lui qui vient de quitter la terre et qui est jugé par Le Maître du monde !

Il se met alors à trembler de toute son âme, terrorisé, il prie, mais voilà que de nouveaux anges blancs arrivent, il reprend espoir !

Oïe voilà encore des noirs !

Plus personne ne se place sur la balance, elle oscille entre les deux côtés et soudain, il constate que les noirs l’emportent : « Ahhhhh hurle-t-il, non, pitié, pitié !!!! »

Soudain, une voix tonne dans l’espace et dit : « Faites venir les souffrances ! »

Et voilà les anges des souffrances tous dorés qui arrivent et se placent aux côtés des anges blancs, 1, 2, 3,… une longue suite de souffrances arrivent et voilà que la balance oscille de nouveau, l’homme espère de tout son être, ça y est, c’est bon !

Non pas encore, à un cheveu, il manque un petit poids, minuscule, s’il vous plait, pitié encore un tout petit poids minuscule, l’homme se met alors à hurler : « Encore des souffrances, pitiééé !!! »

 

Le Rabbi entre précipitemment dans la salle d’attente et demande à son visiteur ce qui se passe. Notre homme encore sous le choc de son rêve dit au Rabbi : « Rien excusez-moi j’ai fait un mauvais rêve. »

-Vous voulez boire quelque chose ?

-Non merci ça va très bien maintenant, j’étais venu vous demander aide et brakha mais j’ai eu la réponse à ma question, je vous demande juste de me bénir pour que je réussisse à ne plus fauter. » …

 

 

 

Contenu Correspondant