Share |

Qui a tué Arlozoroff ? de Tobie Nathan

 

Qui a tué Arlozoroff ? de Tobie Nathan

 

Haïm Arlozoroff a bien failli être le premier président de l'État hébreu. Mais, à la place, il prend deux balles dans la peau, vers minuit un soir de juin 1933, sur la plage de Tel-Aviv. Après plus d'un demi-siècle d'omerta, un journaliste se décide à fouiller le passé du dirigeant sioniste et découvre sa liaison avec celle qui allait devenir, vingt ans plus tard, l'épouse du ministre de la propagande d'Hitler : Magda Goebbels. L'équation est complexe, inconcevable. D'un côté, il y a Magda, l'Allemande catholique, une bâtarde qui porte longtemps le nom juif du mari de sa mère, avant d'épouser un richissime industriel, puis le "bouc" en deuxième noce. Coûte que coûte et jusqu'à la folie, elle voudra devenir "une déesse de la nation". Et, de l'autre, Arlozoroff, le Russe juif d'extrême gauche, prince du Yichouv en son "presque pays" - Israël n'existe pas encore -, amoureux fou de sa Juliette (sadienne, non pas shakespearienne). Tout cela ne nous dit pas qui a tué ce pauvre Arlozoroff, mais fait le miel du sensationnel "romenquête" - aurait dit BHL - de Tobie Nathan.

Qui a tué Arlozoroff ? de Tobie Nathan (Points, 416 p., 4,50 euros).

Contenu Correspondant