Share |

Tunisie : la mort d’un berger, l’agonie d’une population

Tunisie : la mort d’un berger, l’agonie d’une population

 

 

Le vendredi 13 novembre, quelques heures avant que n’éclatent les tueries de Paris, un jeune berger de 16 ans et son cousin, étaient attaqués par une vingtaine de terroristes dans une montagne de la région enclavée de Sidi Bouzid. Ce serait la plus jeune victime du terrorisme en Tunisie à l’heure actuelle. Le temps que mirent les autorités à arriver sur place choqua toute la population. Le corps du jeune homme fut retrouvé par la famille le lendemain, tandis que la tête dut être conservée dans le frigo d’une maison du hameau.

Sous cette tragédie, c’est toute la misère sociale des populations tunisiennes marginalisées dont le récit ce déploie. Aucun autre journaliste étranger ne fit le déplacement. 

Pour ceux qui désirent aider cette famille, une cagnotte vient d'être mise en place, vous pouvez participer à cette collecte de dons qui sera versée intégralement à l'Association (tunisienne) des Grands Coeurs (homologuée par l'état sous le numéro : 2014T06225APSF1)
C'est un relai pour permettre aux lecteurs et internautes français de participer plus facilement. L'association s'engage à fournir toutes les pièces justificatives et publiera également une vidéo de la remise des dons à la famille. Tous les dons même les plus modestes sont les bienvenus ! C'est très simple et rapide, en 1 click  c'est fait !

www.lepotcommun.fr/pot/ix4egih4

Vous pouvez aussi aider directement l'association tunisienne qui remettra en mains propre les fonds récoltés le 20 décembre avec un virement direct, voir la page Facebook https://www.facebook.com/events/951280958295140/

 

 

 

Contenu Correspondant