Des ingénieurs tunisiens inventent une machine pour transformer l’air ambiant en eau potable

Des ingénieurs tunisiens inventent une machine pour transformer l’air ambiant en eau potable

En Tunisie, une entreprise a mis au point une technologie qui réplique le phénomène de la rosée du matin. Leur machine, le Kumulus, parvient à capturer l’humidité de l’air ambiant et à la transformer en eau potable.

Par Le Parisien
 

« Le concept c’est de répliquer la rosée du matin », décrypte Iheb Triki, un entrepreneur qui a co-créé le Kumulus, une grosse machine blanche capable de transformer l’air ambiant en eau potable. « Donc comment est-ce que cela se passe, montre le Tunisien, Là on voit que l’air entre ici et passe dans un premier filtre qui le nettoie de ses polluants. Après le flux pénètre dans la machine qui condense l’humidité contenue dans l’air ».

La première machine, Kumulus-1 vient d’être installée dans une école primaire de la ville rurale d’El Bayadha, proche de la frontière algérienne, à l’ouest de la Tunisie. Dans ce territoire enclavé, l’accès à l’eau potable est très limité, selon le principal de l’école Hasan Aoubdi. Mais avant d’être utilisée par les élèves, cette fontaine d’un nouveau genre devra encore être homologuée par les autorités.

Selon les créateurs du Kumulus, leur innovation pourrait permettre de fabriquer 20 à 30 litres d’eau potable par jour. Et ce sans branchement électrique ni aucune source d’eau environnante.

Selon la Banque mondiale, 21% des Tunisiens, 20% des Marocains et 28% des Algériens n’avaient toujours pas accès à une source d’eau potable en 2020.

Add new comment

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.
French