Share |

Bkhour : l’encens tunisien

 

 

Bkhour : l’encens tunisien

 

 

El Bkhour est cet encens de culture arabe, né dans la Péninsule arabique pendant l’Antiquité. En Tunisie, son origine remonte au 4ème siècle, d’après une mosaïque de Carthage représentant un sorcier noir en train de brûler des encens. Il provient d’un mélange de plusieurs matières : le bois de santal, l’agar, de résine d’encens, l’huile naturelle essentielle… Celui qu’on trouve sur le marché tunisien provient en grande partie de Jeddah (Arabie Saoudite).

Son emploi : El bkhour est donc de l’encens en grains parfumés, couramment employé pour embaumer la maison. L’odeur dégagée donne ce cachet unique propre aux foyers arabes. Il est aussi traditionnellement utilisé pour toutes les consécrations et les rituels de purification en tout genre. Les maîtresses de maison l’emploient également pour éloigner le mauvais œil du domicile, ce qui explique sa large utilisation dans toutes les fêtes tunisiennes (mariage, circoncision…). Quand j’étais enfant, ma grand-mère me demandait de soulever ma jupe pour passer sept fois par-dessus le « kanoun » contenant el bkhour. Elle disait que ça allait me porter chance et chasser les soucis de ma vie future.

Préparation : El bkhour existe en poudre, en grains, ou en morceaux (des résines naturelles récupérées directement des arbres puis séchées). On en achète au souk et on réalise le mélange des senteurs de son choix. Sur les marchés hebdomadaires, il y a encore des herboristes qui le vendent à un prix accessible à tous les budgets. Le mélange est cuit sur le feu de charbon du « kanoun ». Dès que ça chauffe, son parfum se diffuse dans tous les coins.

Les différentes senteurs : Il existe plusieurs parfums de plantes et d’arbres, voici les plus connus sont:

 

L’oud est un bois précieux du Moyen-Orient. Il est employé surtout à des fins médicinales et lors de cérémonies et rites religieux.
L’ambre est connue pour être le parfum de la chance et du gain. C’est aussi un parfum aphrodisiaque utilisé depuis la nuit des temps pour stimuler l’amour et la sensualité.
Le jaoui est l’encens traditionnellement adapté aux rituels, car il permet la concentration. Il est très employé dans la pratique de la magie arabe.
Le benjoin : Son parfum est un purificateur pour la maison. Il éloigne les mauvais esprits et chasse les mauvaises ondes.
Le ghassoul est l’encens qui chasse les mauvais esprits (les djinns).
Le bois de santal est surtout utilisé comme aphrodisiaque.
Le hena : Il favorise la sérénité et la tranquillité de l’esprit.
Le jasmin : Il apporte l’amour et la paix intérieure. Il est idéal pour la méditation.
Le loubèn : Il permet de clarifier la pensée et de méditer.
Le lourdes : il favorise l’amour chez les femmes et la fertilité.
Le nazareth : il favorise les activités commerciales. On l’utile donc beaucoup dans les boutiques et commerces.
La manne : C’est l’encens bénéfique pour la santé, la guérison et la protection contre les maladies. Il favorise aussi la richesse financière et le gain dans les jeux du hasard (cartes…).
La myrrhe: C’est l’encens qui apporte le bonheur et santé de la famille. Il favoriserait la circulation sanguine.

Un exemple de mélange originaire de Tataouine :
– Les ingrédients : 100 grammes de oud bkhour + 150 grammes de gmari + 150 grammes de siaid + 100 grammes du bkhour noir.
– La technique : écrasez ces ingrédients tous ensemble avec le mortier مهراس ; jusqu’à les réduire en petits morceaux. Mouillez cette mixture afin que les composants puissent s’imprégner mutuellement. Puis laissez sécher le mélange. Maintenant que le bkhour est prêt à l’emploi, mélangez-le avec un peu de sucre pour faciliter sa carbonisation par le feu. Préparez le charbon sur le « Kanoun » avant de placer dessus le mélange. A l’aide d’un petit éventail, de temps en temps, faites circuler de l’air par-dessus le « kanoun » afin de maintenir le charbon allumé.

Sonia Ben Jaballah

Publier un nouveau commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
10 + 3 =
Résolvez cette équation mathématique simple et entrez le résultat. Ex.: pour 1+3, entrez 4.

Contenu Correspondant