Share |

Dans les entrailles de Google : le moteur de recherche ouvre les portes de ses datacenters

Dans les entrailles de Google : le moteur de recherche ouvre les portes de ses datacenter

 

 

Le géant d'Internet a dévoilé pour la première fois des photos prises dans ses centres de données basés en Europe et aux Etats-Unis. Ces lieux gardés secret et placés sous haute surveillance servent à stocker la plupart des données en ligne.

Des tuyaux multicolores, des kilomètres de couloirs, des employés qui s'activent dans tous les sens... Non, vous n'êtes pas dans l'univers kitsch et acidulé de "Charlie et la chocolaterie", mais dans l'arrière-boutique de Google. Le géant de l'Internet a publié, mercredi 17 octobre, une grande mosaïque de photos provenant de certains de ses centres de données, aux Etats-Unis et en Europe. C'est la première fois que le géant américain de l'internet diffuse de telles images.

 

Les 84 photos sont soigneusement légendées, à la façon d'une visite guidée. "Des tableaux comme ceux-ci constituent le centre de commande des climatiseurs de salles informatiques (Crac). D'ici, nous pouvons brancher et débrancher les moteurs au cas où nous ayons besoin d'effectuer une modification", dit par exemple l'une d'entre elles, sous un cliché d'un grand placard beige équipé de sortes de tiroirs et de curieuses poignées noires.

"Neal utilise un équipement spécial pour effacer complètement toutes les données sur les anciens serveurs", explique une autre légende à propos d'un technicien, bras croisés, badge accroché à la poche et casque volumineux sur les oreilles.

La plupart du spectacle est un régal pour les yeux des amateurs de technologie... et pour les autres ! On peut notamment voir des modèles abstraits de tubes pliés, de câbles Ethernet réunis en arabesques etc. Quelques photos montrent même la façon d'opérer de ses centres de calcul, comme la prise de vue d'une vaste bibliothèque de bandes de sauvegarde dans une usine de Caroline du Sud, où des bras robotisés stockent les bandes et les récupèrent quand celles-ci sont nécessaires.

Pour réaliser ce photos-reportage, Google a fait appel au photographe Connie Zhou, une artiste née à Shanghai, spécialisée dans l'architecture et les intérieurs.

"Nous avons eu des dizaines, si ce n'est des centaines de demandes pour des visites de nos centres de données", a expliqué Joe Kava, un responsable des serveurs chez Google. "Puisque nous ne pouvons pas faire venir le public à l'intérieur, nous voulions apporter [des vues de] l'intérieur au public", précise-t-il. Selon lui, impossible à Google d'accéder à de telles demandes. Notamment pour des raisons concernant "la sécurité et la protection des données de [ses] utilisateurs". 

Google dispose de neuf centres de données opérationnels dans le monde, et quatre autres sont en construction.

Contenu Correspondant