Share |

Des croisiéristes israéliens empêchés d’entrée en Tunisie

Des croisiéristes israéliens empêchés d’entrée en Tunisie

 

 

Des touristes israéliens à bord d'un navire de croisière norvégien "Norwegian Jade" ont été empêchés de débarquer dans le port de Tunis, dimanche 9 mars 2014, tandis que les passagers juifs non israéliens ont été autorisés à entrer sur le territoire tunisien, selon Haaretz, l'un des grands quotidiens nationaux en Israël. Le navire a été amarré à Tunis pour la journée et est déjà de retour en mer.10/03/2014 09:53

 

Il s’agit d’une vingtaine d’Israéliens, a indiqué un passager juif canadien préférant garder l’anonymat dans une déclaration au Haaretz. La section de l’organisation Juive internationale B'nai B'rith a critiqué, pour sa part, selon un rapport publié dans le journal newyorkais Algemeiner, la compagnie maritime américaine "Norwegian Cruise Line" pour n’avoir pas notifié à l'avance à ses passagers qu'ils n'étaient pas les bienvenus sur le sol tunisien. 

On notera que Yaacov Zacharia, l'un des Israéliens concernés, a expliqué au Haaretz qu'il avait décidé de faire la croisière croyant qu’il pourra visiter la Tunisie.

Notons que la compagnie Norwegian Cruise Lines est l’un des acteurs majeurs dans le secteur de la croisière. Elle est basée en Floride, où on estime qu’elle contrôle 8% du marché des croisières.

 

http://www.businessnews.com.tn/

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur « Enregistrer les paramètres » pour activer vos changements.

 

René Trabelsi au sujet des croisiéristes empêchés de débarquer à la Goulette : ‘la loi a été appliquée’

 

 

On ne peut pas reprocher à un agent de la douane d’avoir appliqué la loi envers des ressortissants de pays soumis à l’obligation du visa, a relevé l’homme d’affaire tunisien René Trabelsi. Il réagissait suite à l’empêchement dimanche de 14 croisiéristes de débarquer au port de la Goulette.

 

Trabelsi s’est, toutefois, prononcé en faveur d’une formule plus souple pour les croisières dans la mesure où elles regroupent plusieurs nationalités et sont de courtes durées. D’autant que ces escales sont très profitables à la relance du secteur.

Ce professionnel du tourisme regrette que le commandant de bord du bateau en question n’ait pas prévu de régler d’avance cette question et de trouver des arrangements comme il est d’usage dans plusieurs pays.

Il est important qu’un accord entre divers intervenants (bureau du tourisme, ministère de l’Intérieur, organisateurs de croisières) soit trouvé pour délivrer des visas volants ou des laisser-passer, a-t-il plaidé.

Ce petit incident ne doit pas prendre des proportions démesurées, nuisibles au secteur, a-t-il prévenu, ajoutant que la Tunisie a d’autres préoccupations bien plus pressantes.

Des membres d’une organisation juive internationale seraient parmi les passagers, selon la même source.

Lundi, le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Mohamed Ali Laroui, a affirmé que 14 touristes n’ont pas pu entrer en Tunisie pour ‘non-accomplissement des formalités nécessaires’, sans toutefois donner de précision sur leur nationalité.

Des sites électroniques, locaux et étrangers, ont rapporté que des touristes israéliens avaient été interdits d’entrée dans le territoire tunisien.

 

par TAP

Publier un nouveau commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
17 + 3 =
Résolvez cette équation mathématique simple et entrez le résultat. Ex.: pour 1+3, entrez 4.

Contenu Correspondant