Share |

Enquête: les juifs européens s’assimilent dès lors qu’ils se sentent en danger

Enquête: les juifs européens s’assimilent dès lors qu’ils se sentent en danger

 

 

Une étude inquiétante menée pour le compte du gouvernement israélien confirme une nette augmentation de l’antisémitisme à travers l’Europe.

Selon ce rapport, les Juifs à travers le continent européen s’assimilent rapidement dans la société non-juive dès lors qu’ils se sentent en danger.

Alors que le nombre de crimes commis contre les Juifs ou les institutions juives à travers le monde n’a pas augmenté au cours de la dernière année, l’enquête a mis en évidence plusieurs statistiques alarmantes concernant les attitudes et les craintes de la communauté juive européenne.

Dirigé par l’Agence européenne des droits fondamentaux dans neuf pays d’Europe, le sondage a révélé que 23 pour cent des Juifs européens évitent d’assister à des conférences sur le monde juif ou dans des institutions juives de peur d’être harcelé sur le chemin. 38% n’osent plus porter une kippa ou une étoile de David autour du cou et 66% perçoivent l’antisémitisme comme un facteur important affectant leur qualité de vie.

Le plus troublant: 77 pour cent des personnes interrogées ont dit n’avoir pas ou peu confiance dans les autorités locales. Raison pour laquelle ils ne signalent pas forcément les incidents antisémites quand ils en sont victime.

En résumé , l’étude montre que les Juifs d’Europe sont plus pessimistes quant à leur avenir qu’il y a quelques années. Et surtout, les Juifs européens sont bien plus pessimistes pour leur avenir que les juifs du reste du monde !

Par Déborah Coen – JSSNews

Contenu Correspondant