Share |

Facebook : plus on utilise le réseau social, plus on est malheureux ?

Facebook : plus on utilise le réseau social, plus on est malheureux ?

 

 

 

 

 

Voilà une étude sur Facebook aux conclusions surprenantes, qui risque fort de ne pas plaire à Mark Zuckerberg. Selon des chercheurs américains, de l’université du Michigan et de Leuven, plus vous consultez le réseau social, plus vous êtes malheureux ! Si on est plutôt tenté d'avancer l'inverse, c'est à dire que solitude et mal-être sont des facteurs entraînant naturellement une utilisation excessive de Facebook, ces chercheurs assurent le contraire : c'est l'usage abusif du réseau social qui serait mauvais pour notre bien-être, et donc notre santé !

"Parmi les nombreux travaux de recherche (existant déjà sur Facebook), aucun ne s'était encore intéressé à l'impact du réseau social sur l'humeur de ses utilisateurs, au cours du temps", explique l'auteur de l'étude, Philippe Verduyn. Alors comment les scientifiques en sont-ils arrivés à cette conclusion ?

Ils ont étudié un échantillon de 82 étudiants, âgés en moyenne de 20 ans, qui ont reçu 5 textos par jour pendant deux semaines. Chaque SMS contenait un lien vers un questionnaire à remplir en ligne, permettant aux chercheurs de "mesurer" leur humeur et leur utilisation de Facebook. "Les résultats montrent que plus les sujets utilisent Facebook, plus leur sentiment subjectif de bien-être se dégrade..."

"Nos données indiquent que l'usage de Facebook prédit une dégradation des deux aspects du sentiment de bien-être, qui sont la satisfaction globale que l'on a de sa vie et l'humeur que l'on ressent sur le moment", concluent les chercheurs, qui tempèrent tout de même en précisant que cette étude doit être complétée sur des sujets plus âgés, pour être vraiment aboutie.

Contenu Correspondant