Share |

Iran - Des islamistes menacent de détruire un lieu sacré juif, le mausolée de la reine Esther

 

Iran - Des islamistes menacent de détruire un lieu sacré juif

 

Téhéran — Un groupe d'islamistes a manifesté hier devant le mausolée de la reine Esther, un lieu de pèlerinage juif dans l'ouest de l'Iran, et menacé de le détruire si Israël s'attaquait à la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, a rapporté l'agence de presse Mehr.

«Musulmans, faites attention, ils ont entamé la destruction de la mosquée Al-Aqsa, mais leur deuxième site sacré en Iran, la tombe d'Esther et de Mardochée, est en paix, et aucun musulman n'élève la voix», écrivent les manifestants dans un communiqué cité par Mehr.

«Nous, les étudiants du Bassidj [milice islamiste], prévenons les dirigeants du régime sioniste que s'ils attaquent la mosquée Al-Aqsa de quelque manière que ce soit, nous détruirons la tombe de ces meurtriers de bas étage», ajoutent-ils.

Dans la Bible, Esther est une très belle jeune femme juive qui a séduit et épousé un roi perse au VIe siècle avant Jésus-Christ et obtenu de lui que les Juifs puissent s'installer librement dans l'Empire perse.

Son mausolée, dans la ville de Hamedan, est un lieu de pèlerinage pour les 20 000 à 25 000 juifs iraniens, la plus grande communauté juive du Proche-Orient.

Un autre lieu de pèlerinage juif se trouve en Iran, la tombe du prophète Daniel dans la ville de Shush (ouest).

La mosquée Al-Aqsa, dans la vieille ville de Jérusalem, est considérée comme le troisième lieu saint de l'islam, après La Mecque et Médine.

Les Palestiniens et le monde musulman accusent l'État hébreu de mettre physiquement en danger le site de l'esplanade des Mosquées (Haram al-Sharif), où se trouvent al-Aqsa et le Dôme du Rocher, en conduisant des fouilles archéologiques, en particulier en creusant des tunnels. 

Contenu Correspondant