Share |

La Cuisine juive tunisienne de mère en fille, par Andrée Zana Murat

  

La Cuisine juive tunisienne de mère en fille

Andrée Zana Murat

 

 

 LE LIVRE

La référence de la cuisine juive tunisienne enfin rééditée !

Quand une mère juive invite ses enfants, elle ne dit pas « venez dîner » mais « j’ai fait une loubia, vous venez dîner ? ». Une méthode implacable à laquelle personne n’ose se dérober. Et pour cause ! Subtil métissage de cultures, de couleurs et de saveurs, nourries de diverses influences – turque, grecque, italienne… –, la cuisine juive tunisienne, qui se transmet de mère en fille, en belle-fille, en petite fille, est conviviale, généreuse et économe.

Si on dit couscous, tajine, brick, harissa, merguez ou loukoum… tout le monde connaît. Mais que sait-on de la marmouma, de la pkaïla, des manicotti et autres lablabi ?

Riche de 320 recettes, mémoire d’une communauté avec ses secrets et ses anecdotes,ce livre constitue un véritable héritage culinaire. Trucs, tours de main (« le secret de ma mère »), ou précisions sur l’origine des plats viennent enrichir le fil de la transmission.

 

L’AUTEURE

Après avoir été enseignante, journaliste, et travaillé dans l’événementiel culturel, Andrée Zana Murat collabore auprès de son mari, Bernard Murat, à la direction du Théatre Edouard VII, où elle dirige depuis une dizaine d’années le restaurant le Café Guitry. Elle est l’auteur de Ce soir on dîne à la maison (1996, avec Marion Scali), Ils arrivent dans une heure ! (2000), LE Livre de cuisine (2004) et Je prépare tout à l’avance (2006).

 

 Dans la même collection

Dans de nombreux pays ou régions, la cuisine est un art longtemps resté simple tradition orale, transmis de génération en génération. Les ouvrages de la collection « De mère en fille » font revivre cet héritage culinaire. Les auteurs y rendent hommage à leur mère, livrent leurs secrets de cuisine, perpétuent gestes et tours de main précieux.

 

352 pagesŸformat 16 x 20 cm Ÿbroché avec rabats Ÿenv. 15 €

  

Contenu Correspondant