Share |

Pogrom a Tunis le 5 juin 1967

Sefer Torah brules a la grande synagogue de Tunis le 5 juin 1967

Pogrom a Tunis le 5 juin 1967

 

 

 

 

 

 

  1. J'AVAIS 6 ANS LE 5 JUIN 1967 A TUNIS, par Alain Madar

    LE 5 JUIN 1967 A TUNIS. MON CARTABLE. J'AVAIS 6 ANS ET DEMI ET POURTANT CE SOUVENIR EST TOUJOURS DANS MA MEMOIRE PARCEQU'IL A MARQUE MON ENFANCE. ...

     

     

  2. '…Ce jour là… !' Le 5 Juin 1967., par Albert Simeoni

    TEMOIGNAGE. '…Ce jour là… !' Le 5 Juin 1967. J'étais à la Goulette ce jour là. Je me souviens. Je sortais de mon travail bien en avance, mon directeur sous ...

     

     

  3. LA JOURNEE DU 5 JUIN 1967, PAR DAISY COHEN

    L'ANNEE SE PASSA NORMALEMENT JUSQU'AU 5 JUIN 1967, JOUR DU DECLENCHEMENT DE LA GUERRE DES SIX JOURS PAR ISRAEL. CE MATIN LA, EN ARRIVANT VERS 7 HEURES ET ...
     

     

     

  4. J'ETAIS A TUNIS A L'AVENUE DE PARIS LE 5 JUIN 1967

  5. J'ai lu ce que vous avez ecrit sur le 5 Juin 1967 et tout mes souvenirs sont revenus a la surface. Le bac devait avoir lieu le 7 juin et, le 5 au matin, ...
     

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur « Enregistrer les paramètres » pour activer vos changements.

Je me présente je suis tunisien chrétien et en 1967 j'avais 5 ans et je me souviens des mes voisins tunisiens de confession juive qui quittaient leurs appartements rue mongi slim . je me souviens de ma mère qui pleurait à chaudes larmes en voyant nos frères et soeurs juifs insultés et chassés par des hordes de voyous musulmans haineux qui se partageaient leurs biens en toute impunité . Je suis fier d'appartenir à un pays qui a enfanté des JUIFS qui sont les vrais habitants de ce pays.Je vous aime et j'espère qu'un jour ce pays sera la terre de tous les juifs et chrétiens tunisiens pour en faire une puissance économique à l'instar de carthage .

Brabbi vous vous rendez compte un peu de ce que vous écrivez?
Pourquoi ce titre racoleur? Les 3 témoignages publiés ne parlent pourtant à aucun moment de Pogrom ou de meurtres.
Les vraies victimes de Pogroms apprécieront.
Si c'est pour semer la discorde entre tunisiens que vous avez choisi ce titre, c'est réussi !

Publier un nouveau commentaire

Contenu Correspondant