Share |

A propos de Rabbi Nathan UZAN de Nabeul

A propos de Rabbi Nathan UZAN de Nabeul

 

Bonjour,

 

J’ai découvert par hasard sur votre site, l’histoire de mon arrière grand père

http://harissa.com/eng/thedaythetownprayedforrain.htm

J’ai trouvé, tout à fait par hasard, votre version des faits concernant le décès de Rabbi Nathan UZAN de Nabeul, et j’ai ressenti un certain frisson à lire “mon” histoire....

Je vous explique, ...je suis le fils ainé de la petite fille de Rabbi Nathan...donc, Rabbi Nathan est mon arrière grand père.

Cette histoire nous a été maintes fois racontée dans notre famille, et un jour, par hasard, notre rabbin de ma communauté à Maisons Alfort (à côté de Paris) était en train de raconter une histoire semblable à celle ci, lorsqu’un monsieur, déjà âgé a pris la parole et nous a raconté l’histoire de Rabbi Nathan, de la pluie, et de son décès...ce monsieur s’appelait FAKHTOUK, et comme vous, il faisait partie des enfants qui étudiaient au Kouteb.....et comme vous, il avait fait partie de la procession du Kahal de Nabeul qui suivait Rabbi Nathan pour demander la pluie.

Pour compléter la séquence “souvenirs”, je vous adresse quelques photos de:

(en couleurs), vous verrez le portail de la maison de Rabbi Nathan UZAN à Nabeul...m’y étant rendu récemment, je peux vous assurer que les initiales de Rabbi Nathan sont toujours présentes sur la porte en fer forgé “N-U” (Nathan Uzan)

et après avoir franchi le seuil de la maison, on retrouve dans deux maguen david disposées de part et d’autre de l’entrée principale, les initiales “D”, à droite, qui était l’appartement de son fils David, et à gauche dans une autre à gauche, le “S” de Salomon, qui indiquait l’endroit de l’appartement de son fils Salomon.

Puis d’autres photos en noir et blanc de Rabbi Nathan, et de sa tombe

De sa femme, et de ses enfants: dans cette photo de famille vous y voyez au centre Rabbi Nathan et sa femme...à coté de rabbi Nathan, il y a son fils David, et à coté de la femme de Rabbi Nathan il y a son fils Salomon avec sa femme Marcelle (née Guez)...moi je descends de la branche de Salomon et de Marcelle...qui ont eu une fille (1ère enfant) qui s’appelle Denise et qui est ma mère, elle est née le 26 septembre 1928, et donc elle avait 8 ans au moment des faits.

Elle aussi les a vécu, tout comme vous, et je pourrais même dire “de l’intérieur” car elle habitait dans la maison de Rabbi Nathan, et se souviens encore parfaitement aujourd’hui de la demande de Rabbi Nathan, voyant sa dernière heure arrivée, bénissant ses deux fils et faisait son chéma Israël..avant de partir....Le médecin arabe qui habitait juste en face de leur maison, a été prévenu immédiatement, et le temps de traverser la rue, il n’a pu que constater son décès.

Encore mille merci d’avoir pris le temps de raconter cette histoire

J’ai écrit en français en pensant que vous parlez (encore) le français, mais si vous voulez le texte en anglais, je pourrais le traduire

 

Portez vous bien et que D vous bénisse

Daniel GUEZ

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur « Enregistrer les paramètres » pour activer vos changements.

La porte de sa maison existe encore a rue marbela a nabeul gravee sur le porte N U

moi je recherche la trace de mon arrière grand père qui était un grand rabbin de Nabeul ma grand mère était sa seule enfant a rester vivante ses fils 7 en tut sont tous morts a la communion sa fille a été enlevée par un autre membre de la famille ses livres étaient tellement saints que ma grand mère malade de cancer généralisé n'a pu mourir qu'après qu'on est sorti les livres de son père de la chambre par le grand rabbin de Tunis elle est née en 1889 donc je suppose que mon arrière grand père Rabbi Shimouni Eliahou a du vivre entre 1830et 1900 voila si quelqu'un peut m'aider voici mon email
wallnau.joyce@gmail.com

Bonjour
Mon oncle Raymond Haddad(zal)
né en 1929, à aussi participé à cette prière et lorsque
nous sommes retournés à Nabeul il se souvenait
très bien de cet événement .
Merci pour les belles photos
Martine Haddad

Publier un nouveau commentaire

Contenu Correspondant