Share |

Tunisie-Société : Les juifs de Djerba se sentent menacés

Tunisie-Société : Les juifs de Djerba se sentent menacés

 

 

 

Les joaillers juifs de Houmet Essouk, à Djerba (sud-est), observent une grève, dimanche et lundi 25 et 26 mai, suite à l’agression, le 22 mai 2014, de l’un des leurs.

La victime a été agressée à l’arme blanche par un extrémiste religieux, qu’il a essayé de calmer alors qu’il tenait des propos anti-juifs et insultait les commerçants juifs du souk. C’est le 4e incident anti-juif recensé dans l’île, depuis septembre 2013.

«Nous demandons aux autorités de prendre en considération la gravité de cet acte et de ne pas fermer les yeux. Nous sommes des citoyens tunisiens. Il ne devrait pas y avoir de différence entre un musulman et un juif à Djerba et la cohabitation doit s’imposer comme elle l’a toujours été entre les Tunisiens de différentes confessions», a déclaré Nahoun Mamou, à la radio Tataouine.

Au lendemain de l’agression, l’Association tunisienne de soutien aux minorités (ATSM) a publié un communiqué où elle a condamné cet acte ignoble contre un Tunisien et déploré l’hostilité dont la communauté juive de Djerba fait l’objet de la part de certains islamistes radicaux. Mais les autorités ont gardé un étranger silence...

Z. A.

Tunisie-Société : Les juifs de Djerba se sentent menacés

Contenu Correspondant