Share |

Augmentation de l’immigration juive en Israël en 2010

Augmentation de l'immigration juive en Israël en 2010

 

L'immigration juive en Israël a enregistré en 2010 une hausse de 16% par rapport à 2009, a annoncé jeudi l'Agence juive, l'organisme paragouvernemental chargé de l'immigration vers Israël.

"Je suis heureux de voir que les statistiques montrent une augmentation du nombre de nouveaux immigrants en 2010", s'est félicité Nathan Charansky, le président de l'Agence juive, dans un communiqué.

Le nombre de nouveaux immigrants pour l'année 2010 s'élève à 19.130 personnes contre 16.465 en 2009 et 15.452 en 2008, qui était le niveau plus bas depuis 1987.

Près de 40% des arrivants sont originaires de l'ex-URSS (7.700) et 3.980 personnes sont arrivées des Etats-Unis et du Canada (3.767 en 2009).

La France, elle, enregistre une hausse de 8%, passant de 1.894 l'année passée à 2.040 pour 2010.

L'Agence juive relève une nette augmentation pour le Venezuela, dont le président Hugo Chavez exprime régulièrement des critiques très dures envers Israël, avec 150 personnes, contre 38 en 2009, soit quasiment un quadruplement.

Le nombre de juifs éthiopiens à s'installer en Israël a également crû, passant de 240 en 2009 à 1.650 cette année.

L'Agence juive a également diffusé le nombre de juifs immigrants en provenance de pays à faible population juive, avec l'arrivée de dix personnes en provenance de Chine, 3 du Japon, un de Malte, de Singapour et du Kenya.

Plus de trois millions de personnes ont immigré en Israël depuis la création de l'Etat en 1948, dont près d'un million de l'ex-URSS depuis 1990.

La "Loi du retour" accorde la nationalité à des juifs qui viennent s'installer en Israël. Des non-juifs peuvent en bénéficier si leur conjoint ou l'un de leurs parents est juif.

Contenu Correspondant