Share |

Ghannouchi : Notre défaite aux élections tunisiennes est une victoire à l’image du traité de Hudaybiyyah

 

 

Ghannouchi : Notre défaite aux élections tunisiennes est une victoire à l’image du traité de Hudaybiyyah

 

Dans son discours de défaite après la victoire du parti laïc Nidaa Tounes aux élections parlementaires tunisiennes, Rached Al-Ghannouchi, chef du mouvement Ennahda, a déclaré : « Ce qui vient d’arriver dans notre pays se transformera en conquête », tout comme le traité de Hudaybiyyah, signé entre Mahomet et la tribu Quraish de la Mecque, « a finalement mené à la conquête de la Mecque ». Extraits de son discours, mis en ligne le 28 octobre 2014 :

Rached Al-Ghannouchi : C’est très clairement une conquête. Comme il est dit dans le Coran : « En vérité, nous t’avons accordé une victoire éclatante, afin qu’Allah te pardonne tes péchés, passés et futurs, qu’Il parachève sur toi Son bienfait et te guide sur une voie droite ; et qu’Allah te donne un puissant secours. » C’est une victoire éclatante, une conquête éclatante. Allah soit loué.

Pourquoi ai-je cité ces versets de la sourate Al-Fath ? A cause de leur pertinence en cette occasion. Ces versets s’adressaient au Prophète Mahomet, alors qu’il se trouvait à l’extérieur de La Mecque, dans un lieu appelé Hudaybiyyah. Ses compagnons voulaient faire un pèlerinage à la Mecque, mais les [habitants] les en ont empêchés. Cela a mené à la signature d’un accord connu sous le nom de « traité de Hudaybiyyah ».

Cet accord a été rejeté par les compagnons les plus zélés, comme Omar Ibn Al-Khattab, qui a déclaré : « C’est un accord déséquilibré, car il accorde des droits aux autres au détriment de nos droits. » Mais il n’a pas fallu longtemps pour que tout le monde comprenne que lorsque le Prophète Mahomet a consenti à ne pas se rendre à La Mecque cette année-là, mais l’année suivante, c’était, en réalité, une conquête manifeste. Au début, ils ont dit : « Quel genre de conquête est-ce là ? Nous n’avons pas réalisé notre objectif. » Mais plus tard, il est devenu évident que la conquête en question tenait au fait que le traité de Hudaybiyyah a apporté la liberté à la péninsule Arabique, répandu l’islam, et finalement conduit à la conquête de la Mecque. Ce qui vient d’arriver dans notre pays sera une conquête, si Allah le veut.

Foule : Allah Akbar.

Rached Al-Ghannouchi : Par conséquent, jeunes hommes et femmes de l’islam, vous devriez célébrer cette conquête aujourd’hui.

 

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur « Enregistrer les paramètres » pour activer vos changements.

Ce Ghannouchi est non seulement un islamiste impénitent mais aussi un anti-juif parce que le traité de paix de Hudaybiyyah auquel il fait référence est celui que Mahomet avait conclu avec les tribus juives de la Mecque et qui s'est terminé dans un bain de sang car Mahomet a fini par trahir ce traité en exterminant les Juifs ; ses paroles sont donc entachées d'un but criminel et constituent une réelle menace qui pèse sur la démocratie tunisienne qui court le danger de voir le Gouvernement Tunisien se faire égorger dans un bain de sang par les islamistes qui prendront le pouvoir par un coup d'Etat.

Tous ceux qui sont anti-ennahdha sont considérés comme des juifs et que donc il faut les combattre et ainsi il nous a promis..............de sang?Tout cela augure du pire!

Pauvre GHANNOUCHI, sa défaite est une victoire, il faut être Arabe pour dire cela. GHANNOUCHI est un Arabe pur jus, il fait parti des Musulman que 72 vierges attendent là haut, cuisses ouvertes pour être récompensés de leur vie ici bas.

Contenu Correspondant