Share |

La Tunisie interdit les prières dans les rues

 

 

La Tunisie interdit les prières dans les rues

Les autorités tunisiennes ont banni la prière dans les rues, rapportent jeudi les médias occidentaux se référant à un communiqué du ministère tunisien de l'Intérieur.

"Dorénavant, le ministère de l'Intérieur n'autorisera plus l'occupation de la voie publique pour l'accomplissement de la prière en dehors des lieux de culte", précise le communiqué.

"De nombreuses plaintes téléphoniques ont été enregistrées contre l'occupation des rues et des lieux publics par les croyants, ce qui est à l'origine d'embouteillages et d'entraves à la libre circulation et menace les intérêts des commerçants, fonctionnaires et ouvriers", explique le document.

Initiées en décembre 2010, des manifestations populaires contre les mauvaises conditions de vie, la corruption et le chômage en Tunisie, baptisées "révolution de jasmin",  ont provoqué le 14 janvier 2011 la fuite du président Ben Ali qui a trouvé refuge en Arabie saoudite. Depuis sa création, le gouvernement de transition a autorisé tous les partis politiques auparavant interdits et a procédé à une amnistie politique.

Contenu Correspondant