Share |

Le couscous au poisson, une spécialité des Juifs de Tunisie

Le couscous au poisson, une spécialité des Juifs de Tunisie

 

 

 

Spécialité des Juifs de Tunisie. Cette recette se faisait uniquement le mardi soir, même dans les restaurants de la capitale car c'etait le jour ou les pecheurs Italiens ramenaient leurs poissons frais. Un pur régal qui vous enchantera. Vous m'en direz des nouvelles !!

 

 

Recette pour 6 Personne(s)

Ingrédients

  • 15 filets de merlan

  • 1 kg de mérou ou colin selon la saison

  • 1 grosse tête de poisson pour le bouillon

  • 6 carottes

  • 6 céleris

  • 6 pommes de terres

  • 6 courgettes

  • 6 navets

  • 2 tomates

  • 1 paquet de couscous de 500 g

  • 6 poignées de pois chiches à tremper la veille dans le bouillon

  • 1 baguette rassise

  • 2 gros oignons

  • 2 oeufs

  • 1 bouquet de persil plat pour les boulettes

  • concentré de tomates

  • poudre de roses (corfa ou choucouarde)

  • cannelle en poudre

  • 1 bâton de cannelle

  • huile de tournesol

  • eau

  • sel, poivre

 

Préparation

Passez au hachoir les filets de merlan, le persil et les oignons. Mettez le mélange dans une passoire et appuyez avec le poing pour enlever l'eau.

 

Mettez le pain rassis dans de l'eau froide et une fois ramolli, enlevez la croûte et coupez-la très finement. Incorporez-la au mélange d'oignons, persil et poisson, il doit y avoir environ 1/3 de merlan, 1/3 d'oignon et 1/3 de pain.

Ajoutez 2 oeufs entiers et amalgamez le tout.

Pour l'assaisonnement : utilisez du sel, du poivre, la cannelle en poudre et la poudre de roses.

Mouillez-vous les mains et faites des boulettes rondes et plates.

Faites frire les boulettes dans une huile de tournesol neuve jusqu'à ce que les boulettes soient bien brunes des deux côtes. Il faut compter 2 à 3 boulettes par personne.

Ensuite, faites-les cuire à très petit feu dans de l'eau avec du sel, du poivre, 1 bâton de canelle et 1 c. à soupe de concentré de tomates pendant au moins 2 heures des deux côtés.

Faites bouillir la tête de poisson environ 1/2 heure. Enlevez-la, ajoutez à l'eau de cuisson, les légumes avec 2 tomates et 2 c. à soupe de concentré de tomates pour la couleur et les pois chiches. Une fois les légumes cuits, 1/2 heure avant de servir, mettez le poisson restant à cuire.

Faites le couscous comme vous voulez, soit à l'ancienne en le roulant avec une cuillère d'huile d'olive, 2 verres d'eau froide et 1 c. à café de sel.

Laissez gonfler 1/2 heure et détachez les graines en le roulant à nouveau entre les deux mains.

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur « Enregistrer les paramètres » pour activer vos changements.

Il faut savoir qu'en Tunisie, le poisson coûte ou coutait moins cher que la viande...(Ce n'est plus le cas aujourd'hui !). Les pauvres, ne pouvant pas ou peu se payer de viande, ne mangeaient que du Coucous au poisson... Donc pour honorer les pauvres, le mardi on mangeait du couscous au poisson et le shabbat à la viande...
C'est mon grand-père qui m'avait donné cette leçon de morale quand je lui demandait pourquoi on mangeait du couscous au poisson le mardi !
C'est une explication très philosophique; pensez-en ce que vous voulez, je vous la raconte comme telle.

je n'ai rien contre les juifs , mais dire ça c'est un monsenge énorme , le couscous est originaire berbère d'afrique du nord , que les juifs et autre peuplade durant leur exode ,y ont apporté leur touche propre soit , mais dire que c'est un plat typiquement juif ,alors là c'est une du n'importe quoi , et le hamburger de l'oncle sam c'est juif aussi !

allons soyons sérieux!!
couscous est juif c'est la dernière !

C'est effectivement les juifs de Tunisie qui ont crée le Couscous aux poissons et pas comme vous le dites les berbères !!

C'est un très délicieux plat mais rectifiez s'il vous plaît. Le Couscous est un plat berbère Tunisien, c'est une spécialité Maghrébine et n'a rien à avoir avec les religions. Le couscous au poisson est une spécialité du Sahel Tunisien peu importe la religion...pourquoi on veut fourrer la religion dans tout, même dans la cuisine?

Seul le couscous juif comporte des boulettes!
Or, un couscous au poisson sans les boulettes, c'est bien dommage, me semble t il?

Contenu Correspondant