Share |

Les Juifs de Tunisie - un autre regard, par Bernard Allali

Les Juifs de Tunisie - un autre regard, par Bernard Allali 

 

 

Président de l'ATPJT, Arts et Traditions populaires des Juifs de Tunisie, association membre du CRIF, Bernard Allali est un collectionneur passionné de tout ce qui touche au patrimoine de sa communauté d'origine : cartes postales anciennes, livres, enveloppes commerciales, objets du culte, vêtements...En publiant son bel ouvrage, il se propose de mettre à la disposition de chacun des éléments remarquables de son trésor personnel. Il nous offre ainsi une riche iconographie assortie de textes portant souvent sur des sujets rarement abordés : la philatélie, les correspondances postales entre la Tunisie et Israël, les techniques photographiques d'époque, les caricatures, les relations entre Juifs et Noirs, la publicité, les assiettes de collection, les céramiques Chemla, le personnage du Bou Saadia…

(*) Préface de Serge Moati. Janvier 2014. 336 pages, grand format. 45 euros.

On peut se procurer l'ouvrage auprès de l'auteur : 06 60 65 46 43. 

bernard.allali@gmail.com.

Frais d'envoi : 4,5 euros pour la France Métropolitaine.

A travers ce bel ouvrage, résultat de quarante années de recherche, Bernard Allali fait découvrir à ses lecteurs des documents d’exception, issus de ses collections et de ses archives personnelles ; à partir de gravures du XIXe siècle, de différents supports iconographiques et des écrits, il révèle par des images et des textes, des témoignages émouvants. Textes et documents mettent en évidence des détails inconnus qui complètent les connaissances actuelles sur cette communauté si particulière qui a contribué au développement et à l’évolution de la Tunisie. De nombreux sujets avaient été rarement abordés jusque là : la philatélie, les correspondances postales entre la Tunisie et Israël, les techniques photographiques d'époque, les caricatures, les relations entre Juifs et Noirs, la publicité, les assiettes de collection, les céramiques Chemla, le personnage du Bou Saadia...

« Bernard Allali a le sens du devoir, le sien : il donne à nos morts une belle sépulture de papier. Ils reviennent, grâce à lui, pour nous. Ce défricheur de mémoire, cet inlassable fouineur est aussi, au choix : un aventurier, un archéologue à la recherche d’une arche perdue, un savant fou ou un enfant obstiné, ce qui revient à peu près au même.
Regardez les photos de nos aïeux, et de nos arrières grands-parents. Ils sont solennels et beaux. Ils posent comme égarés et craintifs face à l’objectif. [...] Vous sentirez leur parfum de jasmin tout au long de ces pages, en rêvant, en les redécouvrant. » 

Contenu Correspondant