Share |

Nine Moati, romancière

Nine Moati, romancière 

 

 

"A chacun de mes retours j’ai l’impression de rentrer à la maison. Voir le sourire des femmes, l’attention, la gentillesse, l’affection de chacun, la beauté du Bou Kornine, la mer, les cyprès, l’odeur du jasmin, les bougainvillées violets qui recouvrent les murs blancs, oui c’est pour cela que la Tunisie restera toujours le pays de mon Coeur"

 

Nine Moati, sur la Tunisie

Nine Moati, née en 1938 est une romancière française.

D'origine juive tunisienne, elle a passé son enfance à Tunis.

Nine Moati est la sœur de Serge Moati.

À son retour à Paris, elle devient journaliste à la radio, puis au magazine Elle.

Elle a écrit quinze romans jusqu'en 2008 et son plus grand succès est le livre

Les Belles de Tunis paru en 1983.

Le siècle brûlant de la domination française en Tunisie revit ici à travers trois générations de femmes juives
. Myriam, la nièce du caïd Nessim, fréquente les palais beylicaux mais grandit dans la misère du ghetto.

Elle s'en échappe grâce à Eugenia, une grande dame garibaldienne.

Maya, sa fille, vit les heures dorées de l'entre-deux-guerres avant d'affronter la période noire de l'occupation allemande.

Marie, la dernière de la lignée, connaîtra un amour tragique alors que la lutte fait rage dans l'Algérie voisine et que la Tunisie redevient tunisienne.

Amours et intrigues de cour, princesses beylicales, gens du peuple et bourgeois enrichis se succèdent dans cette vaste fresque familiale.

La population cosmopolite de la Régence - où Juifs, Arabes, Maltais, Italiens et Français côtoient l'histoire, grande ou petite - est le principal personnage d'une chronique foisonnante, émouvante et savoureuse, à l'image de la ville elle-même.

Contenu Correspondant