Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Antisemitisme

Envoyé par sarel 
Re: Antisemitisme
30 décembre 2008, 23:12
Cher Mr Breitou
C'est dommage de depenser tant d'energie a ce sujet .
Et surtout ne prenez pas a coeur .
Cela ne vaut pas la peine.
bien a vous sarel
Re: Antisemitisme
31 décembre 2008, 07:48
Des personnalités juives visées par un groupe islamiste belge

LE MONDE | 31.12.08
BRUXELLES CORRESPONDANT


L'islamiste belgo-marocain Abdelkhader Belliraj, arrêté en février 2008 au Maroc, projetait peut-être d'assassiner le philosophe et essayiste français Bernard-Henri Lévy. C'est du moins l'affirmation lancée, mardi 30 décembre, par le quotidien belge La Dernière Heure.
Le journal révèle qu'à l'issue d'arrestations opérées en novembre dans la mouvance islamiste belge, de nouvelles perquisitions menées au domicile d'Abdelkhader Belliraj, en Flandre, auraient permis de retrouver une liste de personnes cibles potentielles d'attentats. Sur cette liste, outre Bernard-Henri Lévy, se trouvaient d'autres personnalités juives : Josy Eisenberg, producteur de l'émission "A Bible ouverte", sur France 2, Simone Süsskind, une figure marquante de la communauté laïque juive en Belgique et un juriste, Markus Pardes. Les noms d'un journaliste de la RTBF, Edmond Blattchen, animateur d'une émission intitulée "Noms de dieux", et d'un écrivain belge vivant à Paris, Jean-Claude Bologne, figuraient également sur ce document.

L'existence de la liste est confirmée par le parquet fédéral belge. Celui-ci refuse toutefois de livrer d'autres détails. Les six noms, numérotés et parfois mal orthographiés, étaient apparemment inscrits sur un feuillet, sans autre référence. "Imagine-t-on que mon client a consigné ces noms pour ne pas les oublier ?" s'interroge, incrédule, Me Vincent Lurquin, l'un des avocats d'Abdelkhader Belliraj.

Le défenseur va de surprise en surprise dans ce dossier qui doit faire prochainement l'objet d'un procès à Rabat-Salé, au Maroc. Après deux reports, l'audience devrait, en principe, s'ouvrir le 9 janvier. Mais Me Lurquin n'a toujours pas été autorisé à rencontrer son client au Maroc. Et, en Belgique, il n'a pas accès au dossier ouvert, il y a plusieurs mois, contre M. Belliraj. Celui-ci n'a, en effet, pas été mis en examen au stade actuel, même s'il a affirmé à un juge de Rabat qu'il avait commis, ou commandité, six assassinats au total en Belgique dans les années 1980. Il se serait également livré à des trafics d'armes.

Soupçonné d'avoir monté une opération de déstabilisation du régime marocain et d'avoir organisé des filières islamistes, M. Belliraj a fréquenté divers groupes radicaux, dont la mouvance Al-Qaida.

Parallèlement, il a, semble-t-il, joué le rôle d'informateur pour les services belges de renseignement - la Sûreté de l'Etat - qui ne faciliteraient pas l'enquête ouverte en Belgique, un pays dont il a pu acquérir la nationalité en 2000, après un avis "neutre" de la Sûreté.

Jean-Pierre Stroobants
Article paru dans l'édition du 01.01.09

[www.lemonde.fr]
Re: Antisemitisme
31 décembre 2008, 13:34
BOBIGNY, 30 déc 2008 (AFP) -

Voiture d'un rabbin vandalisée à Aubervilliers, graffiti antisémite à Ivry

La voiture du rabbin Meïr Kalmenson du groupe scolaire Chné-Or à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) a été dégradée dans la nuit du 28 au 29 décembre et un graffiti antisémite découvert à Ivry-sur-seine (Val-de-Marne), a-t-on appris mardi de sources concordantes.

Le pare-brise et les vitres du véhicule, stationné rue André-Karman à quelques mètres du domicile du rabbin, ont été brisés entre 22H00 et 8H00 du matin, selon la police.

Le rabbin Kalmenson a déclaré à l'AFP qu'il s'agit d'un "acte antisémite" et a porté plainte auprès du commissariat d'Aubervilliers.

"Il y a bien eu dégradations mais il n'y avait pas d'inscriptions antisémites", a précisé la police.

"Il n'y avait pas d'inscriptions antisémites mais rien n'empêche de le penser car l'acte était ciblé. C'était un véhicule utilisé pour les décorations de la fête des lumières (juive, Hanouccah, ndlr)", d'après la préfecture.

A Ivry-sur-Seine, un graffiti à caractère antisémite, dont la nature exacte n'a pas pu être précisée par la municipalité, a été découvert "dans un recoin" du centre commercial Jeanne-Hachette "au milieu d'autres inscriptions plus banales".

Selon le Bureau National de Vigilance contre l'Antisémitisme (BNVCA), le graffiti portait la mention "la mort aux juifs".

"L'inscription datait d'avant les événements en Palestine, cela n'a rien d'organisé et il n'y a pas de tension dans la ville", a souligné la municipalité, qui a fait effacer le graffiti mardi matin.

Dénonçant des "actes antisémites", le BNVCA estime que ces actes sont une réaction à la situation actuelle au Proche-Orient où Israël mène une offensive aérienne contre le mouvement islamiste Hamas dans la bande de Gaza.

Dans le cas de la voiture du rabbin, "il y avait d'autres voitures garées dans la même rue. Elles n'ont pas été vandalisées. Dans la sienne il y avait à l'intérieur un candélabre qui servait à l'allumage de la Hanouccah", assure Sammy Ghozlan, le président du BNVCA.

Lundi, le député maire du Raincy (Seine-Saint-Denis) Eric Raoult (UMP) avait demandé des "mesures exceptionnelles de sécurité" pour protéger les bâtiments de la communauté juive après les attaques aériennes israéliennes à Gaza.

[www.la-croix.com]
Re: Antisemitisme
01 janvier 2009, 03:18


SHALLOM AAL KOL ISRAEL


.


Re: Antisemitisme
01 janvier 2009, 14:45
C'est leur conception de la JUS-TICE.

Même pas un zeste d'humour. Ils ont l'air pressés d'arriver à leur but.

Pièces jointes:
Death to all Juice.jpg
Re: Antisemitisme
01 janvier 2009, 14:48
MeYeR a écrit:
-------------------------------------------------------
> C'est leur conception de la JUS-TICE.
>
> Même pas un zeste d'humour. Ils ont l'air pressés
> d'arriver à leur but.


Toujours le mot désagréable the finger smiley
Re: Antisemitisme
01 janvier 2009, 15:06
J'en déduis que "Mort à tous les Juifs" est une phrase agréable pour toi et qui ne te choque pas.
Re: Antisemitisme
01 janvier 2009, 15:14
Non pas du tout je ne suis pas d'accord avec sa pancarte, mais genre tu dis même pas un zeste d'humour, il son l'air pressé d'arriver a leur but.
Re: Antisemitisme
01 janvier 2009, 15:30
Toi tu n'as même pas un atome d'humour.
Re: Antisemitisme
03 janvier 2009, 02:53
Le Pen juge Dieudonné
«un petit peu choquant»


Crédits photo : AFP

L'humoriste a remis au négationniste Robert Faurisson un «prix de l'infréquentabilité et de l'insolence». Une enquête préliminaire du parquet de Paris devra déterminer si ce geste s'apparente à une contestation de crime contre l'humanité.

Même Jean-Marie Le Pen a trouvé Dieudonné «un petit peu choquant». En cause, la dernière provocation de l'humoriste qui, vendredi dernier, a invité sur la scène du Zénith de Paris le négationniste Robert Faurisson, qui conteste depuis plus de 30 ans la réalité de l'Holocauste, pour lui décerner un «prix de l'infréquentabilité et de l'insolence». «Ça m'a surpris car évidemment c'était assez différent du spectacle de chansonnier. Il y avait une ingérence de la politique qui était étonnante mais c'est l'affaire de monsieur Dieudonné, ce n'est pas la mienne», a déclaré sur France 2 le président du Front national. Jean-Marie Le Pen a toutefois dit conserver son amitié à l'humoriste.

Lundi, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour déterminer si cette mise en scène de Dieudonné constituait un délit de contestation de crime contre l'humanité ou une injure antisémite. Le geste de l'humoriste a déclenché une salve de protestations.


Levée de boucliers

SOS Racisme s'est dite «satisfaite» de l'ouverture de l'enquête. Dans un communiqué, l'association précise qu'elle a chargé Me Patrick Klugman de «donner toutes les suites judiciaires nécessaires à cette nouvelle salve aux relents antisémites de Dieudonné». Mardi, le Conseil représentatif des associations noires (Cran) a également dénoncé «l'effroyable mise en scène organisée» par Dieudonné. Il a demandé la «la mobilisation de tous nos concitoyens ainsi que la fermeté des pouvoirs publics contre le racisme, l'antisémitisme ainsi que toutes les intolérances qui se renforcent et aboutissent aux discriminations».
Par ailleurs, la ministre de la Culture , Christine Albanel, s'est dite «consternée». L''Union des étudiants juifs de France (UEJF) a qualifié Dieudonné de «nouveau leader de l'extrême droite». Roger Karoutchi,secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement, a exprimé un sentiment de «révolte». Serge Klarsfeld, fondateur de l'association des fils et filles des déportés juifs de France a, lui, déploré les «dérapages contrôlés» du comique.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






HARISSA
Copyright 2000-2021 - HARISSA.COM All Rights Reserved