Share |

Charlie Hebdo: Trente intellectuels marocains sortent un livre contre l'extrémisme et les amalgames sur l'Islam

Charlie Hebdo: Trente intellectuels marocains sortent un livre contre l'extrémisme et les amalgames sur l'Islam

Par 

 

 

En réaction aux attentats contre Charlie Hebdo, une trentaine d’intellectuels marocains ont publié un livre pour barrer la route à l'extrémisme et aux amalgames. Ecrit entre autres par Driss El Yazami, André Azoulay, Tahar Ben Jelloun, Driss Ksikes..., l'ouvrage a été présenté jeudi et vendredi au Salon International de l’Edition et du Livre (SIEL 2015) à Casablanca.

Ils sont écrivains, représentants d’association, professeurs, figures politiques… mais ils sont tous motivés par le même combat, celui contre l'extrémisme et les amalgames sur l'Islam. Après les dramatiques attentats contre Charlie Hebdo à Paris et la tuerie à l’Hyper Casher, trente intellectuels marocains ont décidé d’écrire ensemble, à chaud, un livre pour dénoncer les actes barbares et également lutter contre les amalgames qui touchent la religion musulmane.

Intitulé « Ce qui nous somme : réflexions marocaines après les évènements des 7 au 11 janvier 2015 à Paris » (édtions La croisée des chemins), l'ouvrage a été présenté jeudi 19 février au stand du Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH), vendredi au stand de la Croisée des chemins et sera présenté ce samedi 21 Février sur le Pavillon France du SIEL 2015. Les auteurs sont tous des intellectuels marocains qui baignent pour la plupart dans deux cultures : marocaine et française. L’ouvrage évoque « la nécessité cruciale d’un vivre-ensemble, unissant nations, confessions religieuses et idéaux ».

Ne pas se contenter de dire « ce n'est pas ça l'islam »

Si les autuers ont tous dénoncé les actes contre l’hebdomaire satirique français, ils appellent aussi à éviter les messages contenant des amalgames sur l’Islam. Ce qui nous somme « s’oppose fermement à l’extrémisme, au fanatisme et s’insurgent contre la calomnie actuelle envers l’islam ». « La manifestation du 11 janvier, c'était magnifique. Mais, dès le lendemain, des amalgames se sont produits et on a oublié un peu l'essentiel. J'en étais malade », explique à l'AFP l'éditeur Abdelkader Retnani. C’est là où l’idée de publier un ouvrage commence à germer après des discussions avec quelques amis. Il fallait donc mettre au point un ouvrage, « un livre! De ceux qui s'écrivent vite... Avec du coeur, de la raison », souligne Retnani.

L’ouvrage qui débute par « une condamnation sans équivoque des barbaries », contient, selon Retnani, des textes d’une grande diversité. Ecrivains, politologues, professeurs, chercheurs, ont tous apporté leur pierre à l’édifice.

Pour le président du Conseil National des Droits de l’Homme, Driss El Yazami, le livre pourrait permettre « d'ouvrir des chantiers de réflexion communs par-delà les peurs, les bêtises et les préjugés ». C’est en tout cas ce qu’il attend de « Ce qui nous somme ».

Quant l’écrivain Tahar Ben Jelloun, cité par l’AFP, il estime, dans sa contribution « Solitude de l'intellectuel de culture musulmane », qu’« on on ne peut plus se taire ou se contenter de dire ’’ce n'est pas ça l'islam’’ ». Ben Jelloun évoque le dilemme dans lequel il se trouve et qui est né du « grand écart entre sa liberté de conscience dont il jouit en France et l'appartenance à la Oumma islamya qui ne lui permet pas d'exercer cette liberté ». Le livre doit paraître prochainement en France. 

Les auteurs ayant contribué à "Ce qui nous somme"

Abdesselam Aboudrar, Kebir M. Ammi, Bouthaïna Azami, André Azoulay, Abdellah Baïda, Tahar Ben Jelloun, Ali Benmakhlouf, Jalil Bennani, Lamia Berrada-Berca, Driss C. Jaydane, Farid El Asri, Driss El Yazami, Mohammed Ennaji, Melanie Frerichs-Cigli, Ahmed Ghayet, Nouzha Guessous, Adil Jazouli, Abdelhamid Jmahri, Rachid Khaless, Driss Ksikes, Asma Lamrabet, Anouar Majid, Valérie Morales-Attias, Hassan Rachik, Abdallah Saaf, Mohamed Sassi, Mohamed Tozy, Bahaa Trabelsi.

http://www.yabiladi.com/articles/details/33646/charlie-hebdo-trente-inte...

Publier un nouveau commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
11 + 7 =
Résolvez cette équation mathématique simple et entrez le résultat. Ex.: pour 1+3, entrez 4.

Contenu Correspondant