Share |

Congrès de La JJAC à Paris

Congrès de La JJAC à Paris

 

 

Le CRIF se joint à la JJAC pour sensibiliser les responsables politiques français à la problématique des Juifs des pays arabes ». Cette action concertée s'est traduite dans les faits à l'occasion du congrès de la JJAC qui se tient à Paris les 11 et 12 juin. Le 11 juin 2014, les délégués de la JJAC venus des États-Unis, du Canada, de Grande-Bretagne et de France ont été reçus à l'Alliance Israélite Universelle par Jean-Claude Kupperminc. Ils ont pu mesurer l'importance du travail accompli par l'A.I.U. dans le domaine de la mémoire et de l'archivage concernant les Juifs des pays arabes. En début d'après-midi, la délégation a  été accueillie à l'Assemblée nationale. C'est Claude Goasguen, Député-Maire du 16ème arrondissement et vice-Président du groupe d'amitié France-Israël qui a fait les honneurs de l'Assemblée à la JJAC. Il avait à ses côtés, Meyer Habib, député des Français de l'étranger et ancien vice-Président du CRIF. Jean-Pierre Allali, vice Président de a JJAC a présenté la problématique posée par la question de la reconnaissance des souffrances des Juifs originaires des pays arabes, les « réfugiés oubliés » par opposition aux réfugiés palestiniens qui sont, eux, surmédiatisés. Après un exposé de Claude Goasguen, qui a promis son aide pour que sujet soit mieux connu en France, l'ancien Ministre de la Justice du Canada, Irwin Cotler a fourni de précieuses indications, notamment sur l'attitude de son pays face au problème des réfugiés juifs. Le vice-Président exécutif de la JJAC, Stanley Urman, a brossé un tableau des positions américaines et israéliennes. Les délégués présents issus pour les uns d'Afrique du Nord, pour d'autres d'Égypte, d'Irak ou de Libye, ont également donné leur point de vue. Le CRIF était représenté, outre Jean-Pierre Allali, par Yonathan Arfi, vice Président, par Danielle Obadia, membre du Comité directeur et par Ève Gani, chargée des relations internationales.

Signalons que dans la matinée, à l'A.I.U., des élections ont eu lieu. Le bureau mondial a été reconduit. Trois nouveaux membres rejoignent le Board : Danielle Obadia, par ailleurs représentante à l'UNESCO du Conseil International des Femmes juives, Lyn Julius ( Royaume-Uni) et Carole Basri (USA). Plusieurs personnes sont intégrées comme personnalités associées parmi lesquelles les Français Michèle Rotman, Didier Nebot, Yves Fédida et André Derhy.

Le soir du 11 juin les délégués de la JJAC rejoints pat le Président de l'organisation, le rabbin Élie Abadie (USA) et par Francis Kalifat, vice-Président du CRIF, ont assisté à l'inauguration à l'UNESCO de l'exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre : 3500 ans de relations entre le peuple juif et la Terre Sainte » mise sur pied par le Centre Simon Wiesenthal.

Le 12 juin 2014, les délégués rencontrent plusieurs responsables politiques, notamment Madame Sparacino-Thiellay, ambassadeur des Droits de l'Homme et monsieur Tristan Pradelles, en charge du processus de paix israélo-palestinien au ministère français des Affaires étrangères puis madame Irina Bokova, directrice générale de l'UNESCO avant de participer au dîner de prestige de la Fondation Aladin, à l'Hôtel de Lassay. 

CRIF

Contenu Correspondant