Share |

La première «vape» de luxe 100% cachère lancée à Los Angeles

Rudy Halioua (à gauche) et Ben Guez (à droite)

La première «vape» de luxe 100% cachère lancée à Los Angeles

 

 

Par Noémie Taylor-Rosner 

Deux Français de Los Angeles font un tabac avec la première e-cigarette de luxe cachère.

Rudy Halioua et Ben Guez se sont rencontrés à la synagogue Baba Sale de Los Angeles, l’un des principaux lieux de rassemblement de la communauté juive française de la cité des Anges. Entre les deux jeunes entrepreneurs, le courant passe immédiatement. Les nouveaux amis décident rapidement de s’associer pour créer une cigarette électronique inédite : la première « vape » de luxe 100% cachère. « Ces dernières années, l’e-cigarette est devenue extrêmement populaire auprès des personnes qui ont décidé d’arrêter de fumer. Nous avons pu le constater dans notre entourage. Ici à Hollywood, toutes les stars ont leur cigarette électronique » raconte Rudy Halioua. « Mais l’objet en soi est plutôt basique. Nous nous sommes dit qu’il serait intéressant de transformer cet accessoire somme toute assez commun en un objet de luxe unique et branché, à emporter partout avec soi en boîte de nuit comme aux terrasses des cafés ». 

Une e-cigarette prisée par Paris Hilton et Katy Perry 

Venu à Los Angeles pour y travailler avec sa mère, la créatrice de bijoux Colette Kahn, qui tient une boutique très populaire à Beverly Hills, Rudy a mis à profit ses compétences dans le domaine du design pour créer ce nouveau petit bijou : une e-cigarette composée d’un revêtement en cuir, avec un embout lumineux qui change de couleur à chaque bouffée et porte le logo de leur marque, Ophis, en forme d’œil de reptile. « Ophis signifie serpent en grec : une manière de rappeler le caducée des pharmaciens et de montrer la portée médicale de notre cigarette qui vise avant tout à aider les gens à vaincre leur addiction au tabac. On peut progressivement réduire la dose de nicotine (ndlr : 18, 12, 6 ou 0 mg) » explique Ben Guez.

 

Les deux entrepreneurs mettent également l’accent sur le fait que les liquides vendus avec la cigarette électronique sont certifiés cachers. Ophis propose d’ailleurs une grande variété de parfums originaux : pomme, framboise, abricot, cerise, mangue, réglisse, cola, menthol mais aussi champagne, pina colada, mojito ou encore marshamallow grillé et smoothie fruité ! « Nous continuons de créer de nouveaux goûts au fur et à mesure, et selon les demandes des clients », précise Rudy Halioua. Et le succès est déjà au rendez-vous. L’e-cigarette des deux jeunes entrepreneurs a notamment séduit plusieurs stars américaines, de Paris Hilton à la chanteuse Katy Perry, en passant par le rappeur Mally Mall.

 

Une cigarette goût champagne ou marshmallow 

Malgré la récente interdiction de l’e-cigarette dans les lieux publics à Los Angeles, Rudy et Ben restent très optimistes. « Actuellement, les demandes explosent » affirment-ils. Leur e-cigarette, disponible sur le site Internet d’Ophis et chez plusieurs distributeurs de vente en gros à Los Angeles et New York, intéresse aussi de plus en plus le marché européen : à commencer par la France, où l’e-cigarette est toujours autorisée dans les lieux publics. « Nous avons reçu des dizaines de sollicitations de distributeurs dans l’Hexagone. D’autres pays comme la Belgique et le Maroc sont également très demandeurs » se félicite Rudy Halioua.

 

Plus d’informations :  www.ophis.us

Contenu Correspondant