Share |

La Tunisie veut construire un mur de sable "anti-djihadistes"de 170 km à sa frontière avec la Libye

La Tunisie veut construire un mur de sable "anti-djihadistes"de 170 km à sa frontière avec la Libye

 

 

 

Toujours sous le choc de l'attentat de Sousse, la Tunisie a annoncé ce mercredi 8 juillet son intention de construire, avant la fin de l'année, une barrière de près de 200 km à la frontière avec la Libye.

Comme le montre un reportage de France 2, ce mur de sable, d'une hauteur de deux mètres avec un fossé, servirait à mieux contrôler la frontière entre les deux pays, lieu privilégié de passage pour les armes et les combattants djihadistes.

Critiqué pour son manque de fermeté, le gouvernement tunisien veut désormais rendre infranchissable cette portion de frontière par des véhicules. La barrière s'étendra sur 168 km seulement, la zone la plus vulnérable : les 280 autres kilomètres longent en effet une zone militaire.

La Libye, livrée aux milices et aux groupes djihadistes depuis la chute de Mouammar Kadhafi, est devenue un terrain d'entrainement pour les terroristes. C'est là-bas que les auteurs des attentats du Bardo et de Sousse, des Tunisiens, étaient partis préparer leurs attaques.

Publier un nouveau commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
2 + 10 =
Résolvez cette équation mathématique simple et entrez le résultat. Ex.: pour 1+3, entrez 4.

Contenu Correspondant