Share |

Ennahda

juin 1, 2014

L´autorisation tacite octroyée aux juifs israéliens de visiter la synagogue de la Ghriba dans l´île de Djerba, au sud-est de la Tunisie, à l’occasion de la fête juive de Lag Baomer (tombée cette année le 17 mai), a suscité un tollé en Tunisie.

Débat en Tunisie autour du pèlerinage de juifs israéliens à la synagogue de la Ghriba

 

 

 

mai 18, 2014

Au moment où j'écris ces lignes, je viens d'apprendre que Perez Trabelsi, le président du comité de la Ghriba a réduit de trois jours les festivités de ce pèlerinage. Décision grave en soi, illustrant le fait qu'il y a eu une diminution substantielle du nombre de pèlerins arrivant à Djerba. 

Le "Printemps tunisien" et la tempête de la Ghriba

 

 

 

juillet 30, 2013

Pour nous aider à voir clair, j’ai longuement interviewé Roger Bismuth, cet ancien parlementaire tunisien, grand capitaine d’industrie du haut de ses quatre-vingt-sept printemps et de sa vigueur et son esprit de trente-cinq ; président de la communauté juive de ce pays maghrébin

Comprendre la crise tunisienne (info # 012707/13) [Analyse]

Par Stéphane Juffa ©Metula News Agency

 

 

 

Cent vingt morts et des milliers de blessés, cette nuit en Egypte, un mort à Tunis, touché par la police lors des affrontements d’hier (vendredi), et surtout, un second responsable politique tunisien assassiné par un salafiste né à Paris et impliqué dans les conflits syrien et iraquien.

 

juillet 26, 2013

L'assassinat de Mohamed Brahmi est le deuxième du genre en Tunisie après celui, en février, de l'opposant de gauche Chokri Belaïd qui avait également été tué par balle devant son domicile. Mohamed Brahmi était le coordinateur général du Mouvement populaire et membre de l'Assemblée nationale constituante (ANC).

LA TUNISIE DANS LA TOURMENTE DES ASSASSINATS

 

Par Jacques BENILLOUCHE

 

L'assassinat de Mohamed Brahmi est le deuxième du genre en Tunisie après celui, en février, de l'opposant de gauche Chokri Belaïd qui avait également été tué par balle devant son domicile. Mohamed Brahmi était le coordinateur général du Mouvement populaire et membre de l'Assemblée nationale constituante (ANC).

 

 

juin 12, 2013

Il y aura du monde en Tunisie durant les mois de juillet et août prochains. Néanmoins, l’année 2013 peine à se redresser en raison des méventes des premiers mois de l’année. 

Tunisie : les touristes français délaissent le pays qui peine à se redresser

 

mars 19, 2013

Les révélations faites sur la présence d’un appareil parallèle au ministère de l’Intérieur, impliquant de hauts dirigeants d’Ennahda, et visant à instaurer l’anarchie par les assassinats, ont choqué l’opinion publique tunisienne.

 

Nawaat.org, ces journalistes qui font trembler le pouvoir tunisien

 

 

Les révélations faites sur la présence d’un appareil parallèle au ministère de l’Intérieur, impliquant de hauts dirigeants d’Ennahda, et visant à instaurer l’anarchie par les assassinats, ont choqué l’opinion publique tunisienne.

Tunis
De notre envoyé spécial

février 28, 2013

Certes le parti Ennhada n'est pas officiellement antisémite. Il est « seulement » antisioniste, mais dans la mesure où il voulait inscrire dans la Constitution tunisienne la criminalisation des liens avec Israël et où son mentor Gannuchi utilise une imagerie traditionnellement antisémite pour décrire Israël

 

Antisémitisme d'opposants d'Ennahda en Tunisie

 

 

 

Par Hélène Keller-Lind

 

février 16, 2013

«Rached Ghannouchi doit quitter Ennahda ! Il mène le parti et le pays au désastre ! », a déclaré le vice-président d’Ennahda, Abdelfattah Mourou, dans une interview

 

Tunisie : “Ils vont quitter le pouvoir dans quelques mois”, Mourou attaque Ennahdha et Ghannouchi

 

 

«Rached Ghannouchi doit quitter Ennahda ! Il mène le parti et le pays au désastre ! », a déclaré le vice-président d’Ennahda, Abdelfattah Mourou, dans une interview à l’hebdomadaire français « Marianne ».

février 7, 2013

Le pays s'enfonce dans le chaos après l'assassinat de Chokri Belaïd, figure emblématique de l'opposition libérale. Alors que le parti au pouvoir Ennahda a abdiqué mercredi soir en faveur d'un gouvernement d'experts, l'avenir politique de la Tunisie inquiète de plus en plus.

 

La Tunisie est-elle menacée par une guerre civile ?

 

Le pays s'enfonce dans le chaos après l'assassinat de Chokri Belaïd, figure emblématique de l'opposition libérale. Alors que le parti au pouvoir Ennahda a abdiqué mercredi soir en faveur d'un gouvernement d'experts, l'avenir politique de la Tunisie inquiète de plus en plus.

 

janvier 13, 2013

Le mausolée soufi, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, a été incendié. La population accuse les intégristes en guerre contre l'islam populaire.

Tunisie : Sidi Bou Saïd pleure son mausolée

 

 

Le mausolée soufi, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, a été incendié. La population accuse les intégristes en guerre contre l'islam populaire.

décembre 17, 2012

Rien n’a changé ; constat partagé par la majorité des habitants de la région de Sidi Bouzid, berceau de la révolution tunisienne.

Tunisie : Deux ans après la révolution, du jasmin au parfum du musc

 

Rien n’a changé ; constat partagé par la majorité des habitants de la région de Sidi Bouzid, berceau de la révolution tunisienne.

octobre 21, 2012

A Tunis, l’assemblée nationale constituante  doit en principe rendre publique le 23 octobre le  projet de la nouvelle constitution élaboré par ses différentes commissions. Elle doit ensuite voter l’adoption de ce projet puis, le soumettre à la ratification populaire par referendum. On est pourtant bien loin de l’euphorie qui devrait marquer ce moment.

DÉSILLUSION A TUNIS

 

Par Zvi MAZEL, Ancien ambassadeur d’Israël en Égypte

Fellow of the Jerusalem Center for Public Affairs

 

août 14, 2012

En cause : un article de la future Constitution présenté par les islamistes au pouvoir. Ce texte stipule que « l'État assure la protection des droits de la femme, de ses acquis, sous le principe de la complémentarité avec l’homme au sein de la famille ».

 

Tunisie : les femmes dans la rue pour défendre leurs droits

 

Charlotte Anglade

 

juin 3, 2012

L’horizon d’espérance que la révolution tunisienne a ouvert est en train de s’obscurcir. L’esprit de liberté qui l’a animé subit chaque jour de graves atteintes qui instaurent un climat d’intimidation et de violence. Six mois après l’élection de l’Assemblée constituante, la Tunisie connaît une situation qui inspire de grandes inquiétudes.

Manifeste des intellectuels tunisiens

L’avenir de la démocratie en Tunisie

 

mai 1, 2012

Et pourtant, c’est par les urnes que les islamistes ont réussi à investir les Parlements en Tunisie et en Égypte, c’est en toute liberté que les Tunisiens ont propulsé le parti Ennahda au pouvoir et que les Égyptiens ont plébiscité les Frères musulmans et les salafistes.

 

Démocratie de la charia ?

avril 16, 2012

Il y a quelques jours, le parti islamiste Ennahda qui contrôle largement le gouvernement tunisien actuel fêtait ses cent jours au pouvoir. Un moment de célébration qui contraste avec le discours de la société civile, tout emprunt d'inquiétude et de révolte. 

 

Ennahda ou cent jours d'inquiétude pour les Tunisiens

 

propos recueillis par Anaïs Heluin

 

mars 2, 2012

Qui aurait imaginé qu'un petit pays du Maghreb de dix millions d'habitants, réputé pour la douceur de ses mœurs et la sagesse de ses élites, deviendrait, au début du IIIe millénaire, un enjeu majeur dans les relations entre l'Islam et l'Occident? 

décembre 1, 2011

Il est là, il est bien là l’automne islamiste et l’on tremble en pensant à ce que pourrait être son hiver. Au fur et à mesure que les dirigeants des pays arabes tombent les uns après les autres, on assiste à la résistible ascension des mouvements intégristes dits “modérés”.

 

L’Automne islamiste, par André Nahum

 

 

novembre 15, 2011

Nous vous parlions déjà d'elle à 48h des élections du 23 octobre en Tunisie : Souad Abderrahim, tête de liste du partie Ennahda à Tunis, femme non voilée, mère de famille et chef d'entreprise de 47 ans, était la vitrine moderne du parti islamiste et le porte-étendard de son "ouverture". " Non, la polygamie ne sera pas instaurée, non, on ne va pas imposer le voile" martelait-elle pour répondre aux craintes des laïcs et des femmes tunisiennes.

 

Souad Abderrahim, l'élue tunisienne qui menace les mères célibataires

 

 

novembre 6, 2011

Plusieurs centaines de femmes ont manifesté dans le centre de Tunis pour réclamer des garanties sur leurs droits après la victoire des islamistes à l'élection d'une assemblée constituante le 23 octobre. De nombreuses femmes en Tunisie considèrent que la victoire du parti Ennahda met en péril le maintien de leurs droits acquis depuis des décennies.

 

Montée des islamistes en Tunisie : La résistance féminine s’organise

 

 

 

novembre 1, 2011

La formule peut choquer. Elle n’est pas de moi, mais je la trouve en partie pertinente. En partie seulement, car tout dépend ce que l’on entend par islamiste. Si l’on définit par là les mouvements terroristes ou totalitaires se réclamant de l’islamisme radical salafiste (dans le monde sunnite) ou de la révolution islamique iranienne (chiite)

 

"Printemps arabe, hiver islamiste" ?

 

Les leçons de la victoire ses islamistes d'Ennahda aux élections

 

Par Alexandre del Valle

 

"Printemps arabe, hiver islamiste" ?

octobre 30, 2011

La communauté juive de Tunisie qui comptait autrefois plus de 100000 individus, ne compte plus aujourd'hui moins de 2000 membres. «Ce n'est pas important pour nous que le leader soit Ghannouchi ou toute autre personne, tant qu’il y aura une démocratie», a déclaré au Yedioth Aharonot le rabbin Benjamin Hatab qui est à la tête de la principale synagogue de la capitale du pays, Tunis. « Nous n'avons aucun problème avec les dirigeants islamiques », a-t-il ajouté, selon le quotidien israélien.

 

La communauté juive de Tunisie après la victoire d’Ennahda

 

 

octobre 24, 2011

Un parti islamiste est annoncé comme vainqueur des élections tunisiennes tandis que la Libye annonce une Constitution fondée sur la charia.

 

Tunisie-Libye : le Printemps arabe gagné par l'islamisme ?

Le Point.fr

Un parti islamiste est annoncé comme vainqueur des élections tunisiennes tandis que la Libye annonce une Constitution fondée sur la charia.

septembre 26, 2011

Que sera la Tunisie de l’après-élections du 23 octobre ? L’historienne, journaliste et militante des droits de l’homme, Sophie Bessis, directrice de recherche à l’IRIS, ancienne rédactrice en chef de Jeune Afrique, a tenté de cerner, dans sa conférence de samedi soir, les enjeux de la transition démocratique en Tunisie et dresser un état des lieux d’avant les élections de la Constituante du 23 octobre prochain.

 

Sophie Bessis : «Le danger de la restauration du régime autoritaire en Tunisie n’est pas le plus immédiat»

 

Contenu Correspondant