Comment les israéliens considèrent les olim de France

Une enquête réalisée récemment par l’association Dialogia a révélé l’image plutôt négative que les Israéliens ont des olim de France et elle démontre leur incompréhension des motivations qui les ont conduits à faire leur alyah.

En effet, selon cette enquête, 81 % des Israéliens interrogés estiment que les juifs de France ont fait leur alya ces dernières années à cause de l’antisémitisme grandissant sur le sol français. Par ailleurs, lorsqu’on demande à un Israélien ce qu’il pense des olim de France, la réponse la plus fréquente (22 %) est qu’ils sont « mal polis et gueulards », 21 % les assimilent à Natanya, et 16 % à des « riches ». Les Israéliens qui ont répondu font également l’amalgame erroné entre olim et touristes puisque 11 % d’entre eux assimilent les olim à la mer et au bronzage !

Par contre seuls 10 % des Israéliens interrogés croient que les olim de France sont montés… par sionisme. Cette enquête montre aussi que 44 % des Israéliens pensent que les Français ont fait monter le marché immobilier en achetant des milliers d’appartements, en particulier sur le littoral. 40 % des Israéliens estiment que les olim de France sont religieux et de droite et 30 % qu’ils sont « orientaux ». Seul rayon de soleil dans cette enquête : 58 % des Israéliens sont d’avis que l’alya de France fait augmenter le niveau intellectuel d’Israël.

L’association Dialogia, qui a commandé ce sondage, a été créée, avec le soutien de Max Benhamou, par le professeur Shmouel Trigano qui vit désormais en Israël. Elle a pour vocation de clarifier les enjeux intellectuels de l’alya de France et aspire à ce que « l’héritage intellectuel des juifs de France vienne enrichir la culture et la pensée en Israël ». C’est d’ailleurs dans cet objectif que se tiendra, dimanche 29 janvier à Tel-Aviv, un colloque organisé par Dialogia sur le thème: « L’alya à l’épreuve d’une société divisée ».

Danny Benely

Français