Pour visiter l'ancienne page d'accueil, CLIQUEZ ICI.

Merci de nous envoyer vos opinions et suggestions en CLIQUANT ICI

JUDAISME

UN HEBREU NI JUIF NI RELIGIEUX - un cours de RONY AKRICH

.« La Bible ne nous parle pas des Juifs, elle nous parle des Hébreux. Le Juif c’est un Hébreu en exil, mais l’exil a duré tellement longtemps qu’on a fini par inverser les évidences d’identité, et à considérer comme normale une identité anormale, qui a toujours eu vocation à être provisoire et qui est destinée à disparaître. Le Juif est un Hébreu à l’indice de telle ou telle nation, alors que l’Hébreu est un Juif à l’indice de l’universel. Le Juif doit retrouver les racines de son identité, qui ne sont pas juives mais hébraïques. Pour cela il doit rentrer chez lui, au « pays des Hébreux », en terre d’Israël. » (Rav Leon Yehuda Askenazi)

A Ouman, une poignée de kabbalistes juifs prêts à rester pour prier et attendre "l'apocalypse"

La synagogue d'Ouman, à 200 km au sud de Kiev, est plongée dans le froid et l'obscurité. Deux fidèles y font des ablutions et posent ensuite les téfilines, les petits phylactères sacrés, avant de rejoindre la salle de prière pour l'office du matin, leur voix couvrant le bruit des sirènes d'alerte aux bombardements.