Pour visiter l'ancienne page d'accueil, CLIQUEZ ICI.

Merci de nous envoyer vos opinions et suggestions en CLIQUANT ICI

TUNISIE

Mounir Baatour, président du Parti libéral tunisien : La normalisation avec Israël est dans le meilleur intérêt de la Tunisie

Suite à un incident au cours duquel le député tunisien Ammar Amroussia a déchiré un drapeau israélien lors d’une session parlementaire, pour encourager l’adoption d’une loi criminalisant les relations avec Israël, une chaîne télévisée tunisienne a tenu un débat sur la normalisation entre les deux pays.

Tunisie : «On a gagné la liberté d’expression, mais rien n’a changé sur le plan économique et social»

Sidi Bouzid fut l’épicentre de la révolution tunisienne de 2011, et le coup d’envoi du printemps arabe. Un symbole de la contestation désormais connu dans le monde entier, par le geste d’un vendeur de légumes désespéré, Mohamed Bouazizi, qui s’immola par le feu pour protester contre la confiscation de sa marchandise par la police.

« La Tunisie a besoin de renforcer son consensus politique et de l’élargir au domaine économique »

Les résultats du premier scrutin municipal libre et concurrentiel depuis l’indépendance de la Tunisie (en 1956), qui s’est tenu le 6 mai, auront valeur de test pour les deux principaux partis de la coalition au pouvoir depuis 2014, Nidaa Tounès (nationaliste) et Ennahda (islamiste)

Tunisie : Une visite « secrète » d’une délégation de rabbins

Le site d’information de cette chaîne, indique en effet, qu’une délégation de rabbins israéliens et européens, des chefs d’organisations juives étaient en visite « secrète » en Tunisie, le week-end dernier. « Les rabbins ont reçu une réception royale et une hospitalité de la part ministère du Tourisme tunisien.

La Tunisie exclue des Jeux de la Jeunesse 2022

En cause, un incident diplomatique survenu le mois dernier à l’occasion des championnats du monde juniors de taekwondo, disputés à Hammamet. Le tribunal de première instance de Tunis a obligé le président de la Fédération tunisienne de taekwondo, en charge de l’organisation de l’événement, à interdire l’accueil et l’hébergement de quatre jeunes athlètes israéliens.