Pour visiter l'ancienne page d'accueil, CLIQUEZ ICI.

Merci de nous envoyer vos opinions et suggestions en CLIQUANT ICI

MOYEN-ORIENT

Annexion, droit international, histoire et morale

Beaucoup parmi nous avons reçu l’appel des associations juives s’auto-qualifiant de « progressistes » qui exhortent à convaincre le gouvernement israélien de renoncer au plan de l’annexion de Judée-Samarie au motif qu’il serait fondé sur « le mythe selon lequel la réalité sur le terrain l’emporte sur le droit international ».

Le chaos proche-oriental à l’épreuve du coronavirus par Denis Bauchard

La pandémie commence à circuler dès le mois de février, notamment en Iran dont les relations avec la Chine sont étroites. Elle atteint la plupart des pays de la région, mais de façon inégale. Certains sont très affectés, comme l’Iran, la Turquie, l’Egypte, le Liban, Israël, le Yémen. D’autres le sont moins, comme l’Irak, la Syrie et les pays du Golfe.

Didier Nebot. Juifs d'Algérie : 2000 ans d'Histoire

Didier Nebot est né à Castiglione (Bou Ismail), Algérie en 1943. Il est l'auteur de nombreux livres, dont "Le Chemin de l'Exil", "La Kahena: Reine d'Ifrikia" et "Le Dernier Commandement". Dans cet extrait, il retrace l'histoire des Juifs d'Algérie, depuis l'exode de Judée jusqu'a l'exode de 1962, en passant par l'expulsion des Juifs d'Espagne en 1492 et le décret Crémieux en 1870

L’Iran entre l’implosion et l’explosion, par David Bensoussan

Les difficultés actuelles de l’Iran ne sont pas qu’économiques bien que, selon l’ancien ministre des Finances Shamseddine Hosseini, le PNB ait baissé de 5% en 2018 et d’un autre 7% l’année suivante et que l’inflation ait été de 30% puis de 40% pour ces mêmes années. Le malaise qui y sévit actuellement exprime la frustration envers la gouvernance corrompue, frustration qui va jusqu’à remettre en question la marque d’identité islamique exclusive imposée par le régime.

Le régime iranien survivra-t-il au coronavirus?

Flambée de l’inflation. Renforcement du mécontentement intérieur. Une crise environnementale en expansion. Même avant l’éclosion du nouveau coronavirus ces dernières semaines, le régime iranien se débattait sous le poids des problèmes intérieurs qui menaçaient de plus en plus de saper l’intégrité de la République islamique. Avec l’avènement de COVID-19, cependant, les choses sont devenues bien pires pour le régime iranien