Pour visiter l'ancienne page d'accueil, CLIQUEZ ICI.

Merci de nous envoyer vos opinions et suggestions en CLIQUANT ICI

MOYEN-ORIENT

Le Hezbollah contrôle le Liban sur tous les plans

Rappelons que le 6 février 1984 le mouvement chiite avait pris part à l’insurrection contre l’armée libanaise fidèle à l’époque à Amine Gemayel. Depuis, il a transformé la banlieue Sud de Beyrouth en son propre sanctuaire. Il installa un quartier général souterrain, un état-major militaire, des institutions médiatiques, sociales et éducatives.

Riposte israélienne : plusieurs objectifs des milices palestiniennes détruits à Gaza

Ces incidents surviennent après que des dizaines de ballons porteurs d’engins explosifs et incendiaires ont été lancés par les miliciens sur le territoire israélien avoisinant durant les semaines dernières. Ces agressions non provoquées ont généré des incendies qui ont détruit des milliers d’hectares de terres cultivées et sauvages et tué des milliers d’animaux.

L’effeuillage final de l’épouvantail iranien

Ceux qui avaient des doutes quant à l’efficacité des sanctions américaines contre l’Iran, appuyées par le déploiement de moyens militaires importants à proximité du territoire gouverné par la théocratie de Téhéran devraient venir faire un tour au Liban. Ils se persuaderaient ainsi de leur productivité. C’est la milice chiite du Hezbollah, supplétive des ayatollahs, qui subit ici de plein fouet la diminution des moyens financiers de leur mentor perse.