Pour visiter l'ancienne page d'accueil, CLIQUEZ ICI.

Merci de nous envoyer vos opinions et suggestions en CLIQUANT ICI

FRANCE

Gilets jaunes : Les Frères musulmans nient avoir joué un rôle, mais soutiennent les manifestants

Au cours des derniers jours, dans le contexte des troubles civils suscités par les Gilets jaunes en France, pour protester contre l’annonce par le président Emmanuel Macron d’une taxe verte sur le carburant devant entrer en vigueur le 1er janvier 2019, les médias égyptiens affiliés au régime du président égyptien Abdel Fattah Sissi ont commencé à affirmer que les Frères musulmans (FM) étaient impliqués dans les manifestations

Le gouvernement français récompense le terrorisme islamique

La presse française a fait ses gros titres sur l’attaque de Strasbourg. Elle a à peine mentionné les attaques perpétrées en Judée-Samarie. Cela a permis de ne pas avoir à lire nombre d’articles nauséabonds. Les articles auraient sans aucun doute parlé (comme ceux, rares, qui ont été publiés sur le sujet) de “colons”, de “colonies”, et de “territoires palestiniens occupés”.

CONFÉRENCE : LE PATRIMOINE CULTUREL DES JUIFS DE TUNISIE, UN HÉRITAGE EN PÉRIL

Devant un public évalué à plus de 100 personnes, Madame Sonia Fellous Chercheur au CNRS (Institut de Recherche et d’histoire des textes) et chargé de cours à l’INALCO, a parlé du patrimoine cultuel des Juifs de Tunisie et a présenté et commenté des photographies de merveilleux objets datant tant de la période de la Carthage romaine que des périodes postérieures.

Les Gilets Jaunes, l’économie morale et le pouvoir, par Samuel Hayat

Les images rapportées par les médias comme les déambulations personnelles pendant les événements du 1er décembre ont donné à voir un Paris jamais vu, ni en 1995, ni en 2006, ni 2016, trois moments pourtant où l’espace-temps habituel des mobilisations parisiennes s’était trouvé profondément déformé.

Le flic casher

De nombreux Juifs ne se sentent plus en sécurité en France, ils sont des milliers à quitter le pays. Il y a quatre ans, Sammy Ghozlan, commissaire de police à la retraite, et Monique, son épouse, se sont installés en Israël : ils avaient été plusieurs fois menacés de mort. Mais ils reviennent régulièrement à Paris, leur ancien chez eux...