Pour visiter l'ancienne page d'accueil, CLIQUEZ ICI.

Merci de nous envoyer vos opinions et suggestions en CLIQUANT ICI

LITTERATURE

Albert Memmi : vie et oeuvre de l’auteur du «Portrait du colonisé», par Claude Sitbon

Voilà bientôt près d’un siècle qu’Albert Memmi, un des grands écrivains francophones du 20ème siècle, est né à Tunis, en 1920, dans une famille et un milieu dont les composantes seront un facteur important dans son œuvre ainsi que dans son évolution personnelle et intellectuelle.

À la première personne, par Alain Finkielkraut

Membre de l’Académie Française depuis 2014, dans un petit ouvrage dédié à Milan Kundera, il a décidé de dire ses quatre vérités à ceux qui le traitent de réactionnaire. « Parce que, malgré mes efforts pour ralentir le galop du temps, j’avance irrémédiablement en âge et aussi, je l’avoue, parce que je souffre des épithètes inamicales parfois accolées à mon nom, le moment m’a semblé venu de faire le point et de retracer mon parcours sans faux-fuyant ni complaisance ».

Jewish Sheikhs in Tunisia 1881-1957, by Mohsen Hamli

Highly trusted, the Caïds of Israelites in Tunisia had always been the beys’ chief treasurers or tax collectors. But the 13 July 1888 decree (under French Protectorate) ended the secular function of the Caïd of Israelites and grouped the Jewish community under a Charity Committee (Fr. Comité de Bienfaisance) run by the Grand Rabbi of Tunisia.

Lectures de Jean-Pierre Allali - Journal de grossesse de la vierge Marie, par Sophie Chauveau

Voici un livre extraordinaire. Extraordinaire parce qu’il a le courage et le culot de traiter d’un sujet qu’on pourrait considérer comme intouchable et iconoclaste, celui de la grossesse de la « Sainte Vierge ». Extraordinaire parce que, ce faisant, l’auteure humanise en quelque sorte Marie alors qu’on a tendance à la mettre sur un piédestal divin.

David Teboul, le confident de Simone Veil

L’irruption de Simone Veil dans sa vie lui permet une forme de réparation, de consolation… mais aussi de faire la jonction entre le tiraillement adolescent, qui le fait à la fois admirer les figures de Raymond Aron ou Jacques Derrida, et son désir d’être cinéaste, d’être «connu et reconnu» en s’intéressant à la vie des autres.