Pour visiter l'ancienne page d'accueil, CLIQUEZ ICI.

Merci de nous envoyer vos opinions et suggestions en CLIQUANT ICI

LITTERATURE

Rencontre-débat autour de Gisèle Halimi à l’institut français de Tunisie : Traduire contre l’oubli

Cet évènement littéraire d’envergure a été annoncé lors d’une rencontre-débat organisée à l’Institut français de Tunisie, titrée « Pourquoi traduire Gisèle Halimi en langue arabe ? » : afin de rendre hommage à l’une des avocates militantes les plus engagées de son époque.

La découverte des marranes : les crypto-juifs au Portugal

En 1917, plus de quatre cents ans après la conversion forcée des juifs au Portugal (1497), Samuel Schwarz (1880-1953), juif polonais en mission dans le nord du Portugal en tant qu'ingénieur des mines, fait une découverte sensationnelle : l'existence à Belmonte de marranes - de juifs qui, en secret, ont maintenu certaines pratiques judaïques depuis l'époque des persécutions et vivent extérieurement comme chrétiens.

Emission consacrée à Sandrine Szwarc pour" Fascinant Chouchani", par Monique Naccache

Sandrine Szwarc, Docteure en histoire moderne et contemporaine, nous dévoile ce personnage, ce génie aux allures de vagabond qui contribua à la renaissance de la pensée juive aprés la Shoah en France., et redonna aux sources de la tradition juive la place qu'elles méritaient dans le grand débat des cultures.

Les amazones du Mossad

À travers les portraits de 20 « guerrières », Michel Bar-Zohar raconte l’histoire de ces femmes qui sont à l’origine des faits d’armes les plus emblématiques du service : l’enlèvement du nazi Adolf Eichmann en 1960 en Argentine, l’exécution des Palestiniens responsables du massacre de sportifs israéliens aux Jeux olympiques de Munich en 1972, le vol des archives du programme nucléaire militaire iranien en 2018 au nez et à la barbe des mollahs

Le jardin des couscous, par Simon Nizard

Une plongée en Tunisie où l’on sourit à chaque page et qui mérite largement le détour .Cet ouvrage d’ « ethnologie culinaire »est rempli de tendresse et d’humour . Une ode à toutes les mères transmetrices de délices à commencer par la sienne. Merci Simon Nizard pour les saveurs délicates de vos pages ! Le couscous au poisson de Madame Sarfati est inoubliable !