Pour visiter l'ancienne page d'accueil, CLIQUEZ ICI.

Merci de nous envoyer vos opinions et suggestions en CLIQUANT ICI

SOUVENIRS

RUE DE JERUSALEM…RUE D’ UTIQUE…RUE DE KORBOUS, par Albert Simeoni

Ces trois rues à la Goulette étaient bien particulières car toutes les portes des maisons données sur la rue.  Ces petits appartements accolés les uns aux autres, à la queue leu leu des deux cotés de la rue, souvent avec un rideau en tissu suspendus aux portes en été, pour cacher l’intimité des locataires, était perméable à tout passant qui se rendait à la plage.

Hommage au docteur Albert Lellouche de La Goulette, médecin des pauvres

Généraliste de son état, ce médecin se rendait à vélo là où les urgences l’appelaient et n’hésitait jamais à visiter un patient, surtout lorsqu’il le savait démuni. Le docteur Lelouch, raconte-t-on à la Goulette n’acceptait pas d’argent des plus pauvres et respectait son serment de générosité et de disponibilité à la lettre.

Nouvelle vécue, de Viviane Scemama Lesselbaum : «Petit conte de Lag Baomer»

Fidèle fouineuse, licenciée-es-fripes, atteinte de la « fièvre acheteuse » aux Chiffonniers d’Emmaüs en France pendant une quarantaine d’année, établie aujourd’hui en Israël, les personnes que je rencontre s’inquiètent de ma santé : « Pourquoi es-tu voutée ? Tu es fatiguée ? Redresse-toi »!