Booba est il juif? par FRANCKY PEREZ

Booba est il juif? par FRANCKY PEREZ

Le procès de Booba et Kaaris pour « violences aggravées » après leur bagarre à Orly mercredi dernier a été renvoyé au 6 septembre. Le tribunal a décidé de maintenir les deux rappeurs en prison ainsi que 9 de leurs proches. Le 1er clan est détenu à Fleury-Merogis, l’autre à Fresnes.

JUIF? Une « fake news » répétée en boucle : « la mère de Booba est juive ». Donc Booba serait juif! Selon un site expert en généalogie : « Il est affirmé que la mère de Booba est juive. Très vraisemblablement parce que le nom de jeune fille de celle-ci est Borsenberger, un patronyme à consonance germanique. Or, Borsenberger est clairement un nom lorrain, et non pas un nom juif : la carte publiée sur le site Geopatronyme ne laisse aucun doute à ce sujet. Quant au père du rappeur, Seydou Nourou Yaffa, c’est un Sénégalais issu de la peuplade des Soninkés ».

Élie Yaffa est né le 9 décembre 1976 à Boulogne-Billancourt, dans les Hauts-de-Seine, d’un père mannequin soninké sénégalais, Seydou Nourou Yaffa et d’une mère greffière, d’origine belge et mosellane, Lucie Borsenberger. Il grandit à Meudon-la-Forêt, puis s’installe plus tard au pont de Sèvres, à Boulogne-Billancourt, quartier qu’il mentionne dans ses textes. Il confirme dans une interview être de confession musulmane et dément être de confession juive.

Il dément également dans l’une de ses chansons, Gun In My Hand, en collaboration avec Akon : « Paraît que je prends de la coke, paraît que je suis en prison, paraît que je suis juif ». Cependant, il trouve stupide et raciste le fait d’utiliser le mot « juif » pour l’insulter et exprime son mépris envers les antisémites.

Booba se dit musulman, pas très pratiquant. Il se revendique comme un soninké et originaire du village de Bakel. Lors de son premier voyage au Sénégal, Élie rencontre un de ses cousins nommé Boubakar. Il prendra par la suite le diminutif « Booba » pour rendre hommage à ce dernier. Hormis l’hommage à son cousin s’ajoute le fait qu’il a demandé l’autorisation de s’appeler « Booba » à Chantal Goya, chanteuse pour enfants dont une des chansons raconte l’histoire d’un ourson nommé Bouba et pour qui le rappeur a beaucoup de respect.

Français