Pour visiter l'ancienne page d'accueil, CLIQUEZ ICI.

Merci de nous envoyer vos opinions et suggestions en CLIQUANT ICI

CINEMA

Le nouveau film « You people » sur Netflix met en lumière les liens et les tensions entre Juifs et les Noirs

Le nouveau film « You people » sortira sur la plateforme Netflix le 27 janvier prochain. Réalisé par Kenya Barris, le long métrage avec Eddie Murphy et Jonah Hill met en lumière les liens et les tensions entre Juifs et Noirs au sein d’une famille.

Le prochain James Bond sera-t-il juif ?

Le monde est-il prêt pour son premier agent juif 007 ? Cela pourrait se produire bientôt alors  qu’Aaron Taylor-Johnson est envisagé pour le rôle de James Bond, un casting qui ferait de lui le premier Juif à jouer le héros d’action. Bien que rien ne soit encore officiel, l’acteur judéo-britannique serait un favori pour remplacer Daniel Craig dans la ligne de films de James Bond

Férid Boughedir lauréat 2022 du " Prix Henri Langlois "

Henri Langlois est considéré comme le fondateur du mouvement mondial de la " Cinéphilie ", qui estime que le cinéma n'est pas seulement un divertissement, mais peut être un Art à part entière, dont les grandes œuvres, au support fragile, doivent être précieusement sauvegardées et restaurées, au même titre, pour la Peinture que les œuvres d'un Léonard de Vinci, ou d'un Van Gogh.

Charlotte Gainsbourg, Yvan et Ben Attal sans tabou

A l’occasion du 39e Festival International du film de Jérusalem, Charlotte Gainsbourg, Yvan Attal et leur fils Ben sont venus présenter à la presse “Les choses humaines”. Ravis d’être en Israël et en famille pour l’occasion, ils se sont exprimés très sincèrement et avec humour sur leurs projets, leur rapport à Israël et à leur identité. Un vrai plaisir !

Le jardin des Finzi-Contini, la tragédie d’une famille juive dans l’Italie fasciste

C’est la fin d’un monde que Vittorio De Sica, adaptant le roman de Giorgio Bassani (qui, s’estimant trahi par le cinéaste, désavouera publiquement le film), dépeint avec une empathie non feinte dans Le jardin des Finzi-Contini. Et avec lui, l’image d’une Italie fasciste, qui en 1962, au moment de la publication du livre, n’avait pas encore osé regarder dans les yeux son passé sombre.