Pour visiter l'ancienne page d'accueil, CLIQUEZ ICI.

Merci de nous envoyer vos opinions et suggestions en CLIQUANT ICI

GENEALOGIE

REGISTRES DE KETUBBOT DE LA NATION JUIVE DE LIVOURNE

Avec ce premier livre, nous avions exploré les sources retrouvées dans le sud de la Méditerranée. Mais, qu’en était-il des sources plus lointaines encore ? Pourrions-nous aller à la rencontre de nos ancêtres, et découvrir leur vie d’avant leur départ pour la Tunisie, reconstituer leur histoire qui est notre histoire, retracer notre parcours familial depuis la source italienne ?

Noms et prénoms juifs nord-africains

L'usage et les significations du nom chez les juifs d'Afrique du Nord en France nous paraissent relever des mêmes processus sociaux. Tels sont en effet les mécanismes qui se dégagent des enquêtes effectuées de 1981 à 1984 auprès d'une quarantaine de familles originaires du Maroc, d'Algérie et de Tunisie et installées en région parisienne et dans le Midi de la France.

ORIGINE DU NOM CHEMLA

Nom patronymique d’origine arabe au sens difficile à préciser. David Corcos raconte que dans l’arabe dialectal des Musulmans de Sfax et du Sud tunisien, le mot signifie ceinture, mais ajoute que les « Juifs de ces régions ne l’emploient jamais et appellent une ceinture « Hissaya ». Ce ne fut donc au départ qu’un sobriquet moqueur désignant les porteurs de ceintures, c’est-à-dire les Juifs : « Voilà venir les Bou Chemla ! » »

Les noms des Livournais de Tunisie, par Paul Sebag

Quelles sont les origines des familles juives du monde sépharade portant des noms italiens ou hébreux ? Nous avons vu que les noms hébraïques étaient souvent portés par des Sépharades, que beaucoup de noms italiens résultaient de l’italianisation de noms hispano-portugais, hébreux ou arabes, qu’enfin des familles de marranes avaient emprunté des noms de villes italiennes