Pour visiter l'ancienne page d'accueil, CLIQUEZ ICI.

Merci de nous envoyer vos opinions et suggestions en CLIQUANT ICI

FRANCE

Exposition : les mille et une vies des Juifs d’Orient

Dès la première salle, on oublie la polémique, pris par la grâce. L’exposition « Juifs d’Orient », qui se tient à l’Institut du Monde Arabe jusqu’au 13 mars, a fait parler d’elle ces dernières semaines, attaquée par des intellectuels et anciens responsables politiques arabes. Au motif que parmi les 300 œuvres exposées, six ont été prêtées par le musée d’Israël à Jérusalem.

Une année sans fin - L’édito de Riss Charlie Hebdo

L’année 2022 sera-t-elle aussi ennuyeuse que 2021 ? La fabrique de l’information est un métier qui dépend beaucoup de ses fournisseurs. Les viticulteurs sont dépendants du climat et de l’ensoleillement ; les bouchers sont dépendants du prix de la viande ; les céréaliers sont dépendants des cours du blé sur le marché international ; et les journalistes sont dépendants de la production mondiale d’évènements dignes d’intérêt.

La Société d'Histoire des Juifs de Tunisie préserve le patrimoine juif tunisien. Entretien avec Claire Rubinstein-Cohen

Claire Rubinstein-Cohen est docteure en histoire, spécialiste des juifs de Tunisie et petite-fille du rabbin de Sousse, David Bokobza (1855-1955). Elle est l'auteur d'une thèse, soutenue en 2009, sur la communauté juive de Sousse de 1881 à l'indépendance

Les comparaisons odieuses entre vaccination obligatoire et Shoah

Depuis l'annonce des nouvelles mesures par Emmanuel Macron, et notamment l'extension du passeport sanitaire, nous déplorons la publication d'un grand nombre de messages comparant de façon déplacée et odieuse, la vaccination obligatoire et la Shoah. La comparaison du pass sanitaires avec l'étoile jaune est un outrage à la mémoire des victimes de la barbarie nazie.

La preuve par Baker - Par Maître Mario Stasi

Le 28 décembre 1953, dans la salle comble de la Mutualité, à Paris, Joséphine Baker prononçait sous l’égide de la Lica (future Licra) un long discours où elle expliquait pourquoi elle luttait contre le racisme. La déléguée internationale à la propagande de l’association – c’était son titre – rendait compte de la situation du racisme dans différents pays, et notamment aux États-Unis

Diplomatie de la honte. La France vote contre Israël à l’ONU !

Cette façon de fustiger Israël ou de le prendre systématiquement pour cible s’est vérifiée le 1er décembre dernier, dans la même enceinte. Ce jour-là, 129 pays dont la France (contre 11 voix et 31 abstentions) donnaient quitus à l’ONU de nier tout lien juif avec le Mont du Temple qu’elle désigne désormais uniquement par son nom musulman : al-Haram al-Sharif.