Pour visiter l'ancienne page d'accueil, CLIQUEZ ICI.

Merci de nous envoyer vos opinions et suggestions en CLIQUANT ICI

HISTOIRE

Les mutations du judaïsme tunisien après la Seconde Guerre mondiale par Claude Nataf

Commencée au début du XIXe siècle, la marche des communautés juives de Tunisie vers l’Occident a été accélérée par la création en 1878 d’une école de l’Alliance israélite universelle dans la capitale et l’établissement du Protectorat français sur la Régence en 1881.

RECHERCHES SUR LES SCEMAMA OU SAMAMA DE TUNIS - UNE DYNASTIE DE PERSONNALITES ET DE HAUTS-FONCTIONNAIRES DE LA REGENCE DE TUNIS, par GILLES BOULU

Les Scemama appartenaient à la communauté juive tunisienne de Tunis, laquelle était installée dans la capitale du royaume depuis des temps immémoriaux. Il se trouve que cette famille a donné à la Tunisie un certain nombre de personnalités, notamment dans le domaine de l’administration des finances et de la justice.

Lectures de Jean-Pierre Allali - Marranes, Crypto-Juifs et tribus perdues, par Pierre Mamou

Selon Pierre Mamou, s’il y a, de nos jours, quelque 14 millions de Juifs à travers le monde, le judaïsme dispose d’un réservoir humain potentiellement bien plus important, soit 120 millions d’âmes, descendants de Marranes qui reviendront, peut-être un jour, à la foi de leurs ancêtres.