Les plans de Tunis : Colin, Valensi, Eloy et les topographies mouvantes de la ville

Par Hatem Bourial 

 

Depuis 1860, les plans de Tunis permettent de voir avec précision le développement de la capitale. Ainsi, le premier de ces plans a été dressé par l’ingénieur Pierre Colin.

Réalisé en 1860, ce plan montre les rues de la médina, les enceintes de Tunis et les zones marécageuses qui serviront de socle au développement urbain de la capitale.

Ce plan Colin a été dressé deux ans après la création de la municipalité de Tunis le 30 août 1858. Ce plan précède de quelques années la démolition des murs de l’enceinte de la médina qui commencera en 1872.

Trois décennies plus tard, le plan dressé par Henri Le François l’a été à partir du plan Colin qui reste la référence. Le plan Le François a été réalisé en 1893 et figurait dans un guide pratique qui donnait aussi la nomenclature des rues de la ville en expansion.

Après le plan Proust réalisé en 1906, c’est le plan Valensi dressé en 1920 qui donne le mieux une idée de l’extension de la ville.

Enfin, le plan Eloy qui date de 1935 est réputé être le premier plan d’aménagement dressé par la Direction des travaux de la ville dont Eloy était l’ingénieur en chef.

A l’époque de ce plan Eloy, Tunis était une ville de 200.000 habitants et continuait une progression qui sera toutefois stoppée par la guerre puis reprendra à partir de 1943, début de la période de reconstruction que vécut la capitale.

HB

Commentaires

Member for

52 années 1 mois
Permalien

monsieur bourial , merci de tout cœur pour vos chroniques. À quelle date les tanneurs qu’on avait sorti de la médina ont quitté leur quartier qui est devenu le début de la nouvelle Tunis???

merci

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour verifier que vous etes une personne et non une machine et ce, pour empecher tout envoi de spam
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Français