Bilan de mon relief, par Albert Simeoni

Bilan de mon relief, par Albert Simeoni

 

Tous les 10 ans je fais un bilan de mon relief. Externe bien sur et le seul appareil qui dit la vérité et seule la vérité c est mon miroir. Lorsque j’étais jeune, vers mes 18 ans, sans être narcissique, je me regardais 3 fois par jour, je me trouvais beau, très beau, avec mon corps d’athlète, un corps olympique, jambes musclées, biceps en forme de poire, triceps en forme de pomme, mes mollets en formes de grenades etc bref, j avais toutes les formes de fruits en dur,j’avais des cheveux, avec une raie de coté, une tête bien faite mais pas bien pleine, des abdominaux en forme de chocolat ALLAL, souple, leste, agile, une démarche d’artiste, on disait que je ressemblais à FRED HAMSTER pardon non à BURT LANCASTER...A PAUL NEWMAN, j’étais adulé en volley mais jamais je n’ai fais le fier ni le hautain.

Aujourd’hui, j’ai honte de me regarder devant mon miroir sauf que pour me raser et ce que je vois de mon relief ressemble à qq chose de flasque, de fruits ramollis, ridés, je suis passé à un légume, mes biceps et triceps ressemblent à des karmouss, lei warina, ma jambe droite a raccourci par rapport à celle de gauche, ma tronche ressemble à un melon flétri, et ma démarche vacille, je dois attraper la rampe et dés fois, je parle seul sur les quais du métro, les gens me cèdent leur place parce qu’il voit en mois un chibani. Je commence à détester le miroir, moi qui il y a 60 ans, je le bénissais, ma prostate pèse 100 grammes, mes reins tiennent le coup bien que le jet de pipi soit devenu kif hali el mneyeq, mes doigts par moment deviennent maladroits, sur mon bilan sanguin qqs chiffres en gras, mahssoub, mon corps ressemble à une asperge, et à l’IRM mes neurones présentent des trous genre fromage gruyère, mon moral rampe au sol, dés fois, il se relève dés fois, je le perd, et je la cherche, mon intelligence a un QI de moins 12….Une performance, j’arrive qd même à ne pas me tromper de porte qd je rentre chez moi, dans la rue je bénis tout le monde et j ai envie de tous les embrasser même les arabes, mon fruitier attitré est un voleur de poids, mes orteils ont prit toutes les directions, mieux qu’une boussole déglinguée, j’arrive à compter jusqu’à 100 après je ne compte plus. Je me laisse conter.

Mon relief ressemble à une chose bizarre, mais je ne m’en plains pas tant que je peux encore rire de moi mais je ne perds pas espoir de retrouver mes 20 ans, c est ce qui me fait tenir le coup, je refuse de donner l’occasion à mon miroir de se foutre de ma gueule, je me fout de moi même par contre, et c’est normal, je reconnais mes lacunes et mes imperfections, choses rares chez les gens qui se tarent de garder pour eux leur auto dérision, Albert n’en a cure, il se définit comme il veut devant une galerie aussi dingue que je le suis, car des dingos, j’en vois bcp et je les lis, avec plaisir, et cela me rajeunit et me rassure, voilà….Je vous dis la vérité, je suis en pleine forme...Mais juste mou kif bayden khalti….Lol….Mais j ai mes enfants et petits enfant qui m’aiment. ET CE C EST IMPORTANT. J’ai décidé de vivre comme je le peux grâce à D ieu…..Merci d’en rire.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour verifier que vous etes une personne et non une machine et ce, pour empecher tout envoi de spam
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Français