Pour visiter l'ancienne page d'accueil, CLIQUEZ ICI.

Merci de nous envoyer vos opinions et suggestions en CLIQUANT ICI

L'AFFAIRE SARAH HALIMI, DE NOÉMIE HALIOUA

Noémie Halioua, journaliste, dirige les pages « Culture » de l’hebdomadaire Actualité Juive. C’est un jeudi 18 mai, à 13 heures, alors qu’elle est de permanence au journal, que son téléphone sonne. Au bout du fil, une voix mal assurée, émue, celle de William Attal, le frère de la malheureuse Sarah Halimi. Il veut parler à quelqu’un car depuis la tragédie qui a foudroyé sa malheureuse sœur, les portes se  ferment, les oreilles, notamment dans le monde de la presse, se bouchent.

Video de la Baraka

 

La baraka, un lieu mythique des années 70 et 80, cette discothèque fut le point de rencontre de tous les jeunes et moins jeunes, habitués et public de passage, tout le monde se retrouvait à la Baraka. Saâd KARMOUSSA a lancé ce club magique qui a connu son apogée dans les années 80. Il a été ensuite repris par son frère Khmaiess qui le rénova et le géra jusqu'a sa fermeture.